1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : ISM US douche W-Street, VIX bondit à 26, T-Bond 2,58%
Cercle Finance03/01/2019 à 16:43

La chute de l'ISM américain aggrave la nervosité des investisseurs

(CercleFinance.com) - Coup de massue sur les indices de part et d'autre de l'Atlantique: l'indice ISM manufacturier américain subit un plongeon de -5,2Pts (presque -10%) de 59,3 vers 54,1 en décembre.

Le Dow Jones dévisse de -600Pts (-2,7%) et le CAC40 (-1,7%) aligne une seconde séance de repli et s'enfonce de nouveau sous 4.650Pts (seuil auquel il semblait bien arrimé en début d'après-midi).

Le CAC40 replonge en direction du plancher des 4.600 (4.605) et l'Euro-Stoxx50 lâche -1,3% à 2.955 et conserve une toute petite 'marge de sécurité' par rapport a ses récents supports.

La situation devient techniquement 'tendue' avec le choc 'Apple' (en baisse de -10% et qui revoit de -8 à -9% ses objectifs de vente au 4ème trimestre, le 1er 'warning' depuis 2 décennies).

Il ne faudrait évidemment pas que Wall Street perde pied ce soir (les indices US chutent de -2,5% à -3%) et que les planchers soient enfoncés dans la foulée.

L'indice du stress -le VIX' bondit de +12% et vient re-tester la zone dangereuse des 26, le rendement des T-Bonds US, témoins de l'aversion au risque, chute sous 2,6% (à 2,58%), à 8Pts de base du taux de l'argent au jour le jour: l'inversion de la courbe pourrait être complète avant fin janvier.

Tous les investisseurs accusent le coup de la lettre adressée aux investisseurs: le directeur général Tim Cook a en effet déclaré attendre désormais un chiffre d'affaires de l'ordre de 84 milliards de dollars sur le trimestre écoulé. Il anticipait jusqu'alors 89 à 93 milliards. Apple va donc rater le bas de fourchette de son estimation initiale, et de loin !

Tim Cook justifie cet abaissement notamment par un 'impact significativement plus important que prévu' de la faiblesse de certaines économies émergentes, en particulier de la Chine, qui a fortement pénalisé les revenus d'iPhones.

Apple a notamment souligné le ralentissement de la croissance chinoise et les tensions commerciales sino-américaines, exacerbant les préoccupations des investisseurs quant à la santé de l'économie mondiale', ajoute ce matin Saxo Banque.

Du reste, si Apple est contraint de lancer un avertissement sur ses résultats, d'autres 'profit warnings' pourraient peut-être suivre.

Le tout à quelques semaines d'une saison des comptes trimestriels qui s'annonce mouvementée.

Du côté des statistiques, les marchés ont pris connaissance de l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé américain: le mois de décembre s'est soldé par la création de 271.000 emplois, un totale largement supérieur donc à la prévision moyenne des analystes qui n'était que de 180.000.

Il témoigne en outre d'une accélération sensible par rapport aux 157.000 créations de postes privés enregistrées au mois de novembre, chiffre révisé par rapport à une estimation initiale qui était de 179.000.

Le Département américain du Travail a également fait état de 231.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage au titre de la semaine close le 29 décembre, un chiffre en hausse (de 10.000) par rapport à la semaine précédente (chiffre révisé, de 216.000 à 221.000).

Ces chiffres sont totalement occulté par l'ISM publié à 16H, même l'OPA à 74Mds$ de Bristol-Myers sur Celgene laisse Wall Street de marbre.

S'agissant des changes, l'euro s'affiche à 1,1383 dollar (+0,4%). Quant au Brent, il est relativement stable, à 54,76 dollars.

Du côté des entreprises dans l'actualité, forcément, avec l'avertissement d'Apple, les valeurs technologiques font grise mine un peu partout dans le monde. À Paris, STMicroelectronics s'effondre ainsi de -11,5%.

DBV Technologies reste en tête du SBF 120, avec un +8,5% dans l'escarcelle. Le groupe a annoncé ce matin plusieurs nominations, saluées par Portzamparc, dont celle-ci : administratrice depuis 2017 et forte 'de plus de 30 ans d'expérience dans le domaine des opérations industrielles globales', Julie O'Neill sera chargée de la 'qualité'. Elle supervisera également 'le nouveau dépôt prévu de la demande d'autorisation de mise sur le marché (BLA) pour Viaskin Peanut chez les enfants âgés de 4 à 11 ans'.

Genfit a annoncé la signature d'un accord de licence avec Covance, branche de LabCorp spécialisée dans le développement de médicaments, pour faciliter l'accès des acteurs et du marché de la recherche clinique à un test de diagnostic hépatique innovant de la NASH. Le titre réagit bien, +4,3%.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.43%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5390.95 +0.43%
1.12156 -0.44%
18.3 -2.97%
60.94 -1.77%
21.13 -0.49%

Les Risques en Bourse

Fermer