Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : inscrit un record puis chute de 100Pts, Europe à -2%.
Cercle Finance04/05/2021 à 18:03

(CercleFinance.com) - Une douche glacée s'est abattue sur les marchés ce mardi après-midi, mais la bourse de Paris (-0,9% à 6.252Pts) a été relativement épargnée.

En effet, Francfort plonge de -2,5% (le DAX30 finit sous les 14.950) et l'Euro-Stoxx50 décroche de -2% vers 3.920.

Tout avait pourtant très bien commencé : le CAC40 'GR' a inscrit un record absolu à 13H21 (à 17.771Pts) mais plongeait de -100Pts vers 13H45 puis de -250Pts depuis ses plus hauts du jour à la clôture.

Le CAC 'PX1' qui s'était hissé vers un zénith annuel de 6.355 au même moment a reperdu jusqu'à -1,1%, reculant en ligne droite jusque vers 6.240, dans des volumes nettement plus étoffés que la veille, avec pas loin de 4MdsE échangés contre un ridicule 2,35MdsE lundi.

Les opérateurs ont fortement réagi à ce qui n'est peut-être qu'une anecdote : une dépêche a fait état vers 13H30 du viol de l'espace aérien taïwanais par un avion de chasse chinois, avec on l'imagine, le feu vert de Pékin.

Ce n'est qu'un chapitre de plus dans une longue liste 'd'incidents' survenus dans la zone de la Mer de Chine depuis 9 mois.

A Wall Street, le Dow Jones cède -0,8%, le Nasdaq décroche de -2,2%, le S&P500 de -1,2% vers 4.145: il affiche un 'PE' de plus de 36 (ratio de Shiller), le Nasdaq de plus de 50.

'Ces dernières années, la valorisation a rarement été un critère permettant d'anticiper les mouvements des marchés', rappellent néanmoins les équipes de Meeschaert AM.

'Celui qui a le mieux fonctionné est la dynamique des entreprises', souligne le gestionnaire d'actifs.

Compte tenu du climat géopolitique tendu, les chiffres US passent au second plan (heureusement car ils ne sont pas bons) : le déficit de la balance commerciale des Etats-Unis est passé de 70,5 milliards de dollars en février (révisé de 71,1 milliards en estimation initiale) à 74,4 milliards en mars, d'après le Département du Commerce, un déficit de nouveau plus élevé que le consensus.

Cette dégradation de 5,6% d'un mois sur l'autre traduit une augmentation de seulement 6,6% des exportations américaines, à 200 milliards de dollars, insuffisante face à des importations en croissance de 6,3% à 274,5 milliards.

Wall Street trouvera peut-être des raisons de se reprendre avec les résultats de poids lourds de la cote, comme GM, Uber, Moderna, Volkswagen, AB InBev, Rio Tinto, Société Générale et UniCredit, publieront également leurs comptes au cours des jours qui viennent.

L'attention des investisseurs pourrait également sur l'évolution de Microsoft avec l'annonce du divorce de Bill et Melinda Gates : peu de mouvement en perspective, 'MSFT' s'effrite de -0,8%.

Une embellie se dessine du côté de l'obligataire : les rendements se détendent de -5Pts sur les T-Bonds, de -3Pts sur nos OAT.

Le rendement du Bund allemand à dix ans se détend ce soir de -3,6Pts vers -0,24%, signe d'un climat d'aversion au risque.

Du coté des valeurs, le secteur aérien tangue avec Airbus à -3,3%, Safran à -1,5%... et les banques souffrent également de la détente des taux.

Vivendi, Fininvest et Mediaset annoncent un accord global mettant fin à leurs différends en renonçant à tout litige et à toutes plaintes entre eux, comprenant notamment des accords de bon voisinage dans la télévision gratuite et de standstill pour cinq ans. Vivendi s'est engagé à vendre la totalité des 19,19% du capital de Mediaset détenue par Simon Fiduciaria sur le marché et à un horizon de cinq ans.

La République Arabe d'Égypte a décidé de faire l'acquisition de 30 Rafale supplémentaires pour équiper son armée de l'Air. Cette nouvelle commande vient compléter la première acquisition de 24 Rafale, signée en 2015, et portera alors à 54 le nombre de Rafale.

Le Groupe Bonduelle a annoncé un chiffre d'affaires de 674,6 millions d'euros au 3ème trimestre de l'exercice 2020-2021 soit une variation par rapport à l'exercice précédent de - 11,4 % en données publiées et - 6% en données comparables.

Trigano (+11,5%) poursuit son rallye ce mardi: le groupe à publié un chiffre d'affaires de 1,3 MdsE au titre du premier semestre, en hausse de 17 % par rapport à la même période un an plus tôt. Le résultat net part du groupe suit la même trajectoire, s'établissant à 114 ME, contre 65 ME un an plus tôt.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.86%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer