Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : grimpe vers 5670, déluge de records à Wall Street
Cercle Finance07/01/2021 à 17:50

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris termine la séance en hausse de 0,7% à 5669,80Pts ce qui permet à l'indice de s'affranchir de la résistance des 5.620Pts.

Wall Street entame cette séance du 7 janvier sur une rafale de records absolus sur les 3 indices 'majeurs'.

Le Dow Jones (+1%) franchit les 31.000, le S&P500 les 3.800 (+1,5%) et le Nasdaq (+2,4%) les 13.000 alors que Trump a fini par concéder sa défaite en fin de matinée et appelé à une 'transition pacifique', conformément à la tradition démocratique américaine, après 2 mois de refus.

Le Congrès -et le vice-Président Mike Pence- ont validé avec quelques heures de retard les résultats du scrutin du 3 novembre, suite aux intrusions 'd'éléments radicaux' -dont beaucoup d'illuminés pro-Trump- au sein du Capitole.

Mais Wall Street salue également cette déclaration de Patrick Harker de la FED : ' je ne vois pas la FED ralentir ses achats de dette dans un futur proche'.

Les planètes sont désormais parfaitement alignées pour Joe Biden qui bénéficie d'un Congrès où les démocrates sont majoritaires à la 'chambre' comme au Sénat et du plein soutien de la FED pour financer des plans de relance.

Les analystes de Capital Economics ne s'alarment pas des niveaux de valorisation de Wall Street: 'Nous ne sommes pas d'avis que cela reflète un optimisme excessif. A vrai dire, nous pensons que les actifs à risque pourraient encore progresser', souligne le bureau d'études basé à Londres.

'Nous estimons que les marchés d'actions offrent aujourd'hui un profil risque-rendement plus équilibré au niveau tactique, mais continuons de recommander de profiter des accès de faiblesse de marchés pour se renforcer', indique la banque britannique.

'Le tableau d'ensemble reste en faveur d'un potentiel haussier supplémentaire en 2021', conclut l'établissement financier.

Aucune statistique, bonne ou mauvaise ne semble pouvoir remettre en cause la dynamique haussière des actions.

Nouvelle démonstration avec la chute du volume des ventes de détail CVS de -6,1% dans la zone euro et de 5% dans l'UE, selon les estimations d'Eurostat, reflétant les mesures de confinement liées à la Covid-19.

En octobre, le volume du commerce de détail avait augmenté de 1,4% tant dans la zone euro que dans l'UE.

Sur 12 mois, l'indice corrigé des effets de calendrier a diminué de 2,9% dans la zone euro et de 2% dans l'UE.

Aux Etats Unis, les inscriptions aux allocations chômage ont quasiment stagné la semaine, selon le Département du Travail, pour s'établir à 787 000, contre 790 000 (chiffre révisé) la semaine précédente.

La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 818 750, en baisse de 18 750 d'une semaine à l'autre.

Enfin, le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités a diminué de 126.000 la semaine précédente, à 5,07 millions.

Le Dollar se raffermit vers 1,2270/E après avoir brièvement glissé vers un plancher de 1,2320 la veille.

Du coté des valeurs, Atos chute de -13%, sur l'anticipation d'une offre de rachat à 10Mds$ sur son concurrent américain DXC.

Veolia a adressé aujourd'hui au Conseil d'administration de Suez la proposition d'offre publique qu'elle a l'intention de déposer sur les 70,1% du capital de Suez.

Saint-Gobain (+6,2%) fait savoir que ses ventes du 4e trimestre 2020 'devraient nettement dépasser les attentes et atteindre environ 10,2 milliards d'euros', soit une croissance interne supérieure à 6%, à structure et changes comparables.

Dans ces conditions, Saint-Gobain indique que 'le résultat d'exploitation du second semestre 2020 dépassera 2 000 millions d'euros, soit une croissance de plus de 20% à données comparables par rapport au second semestre 2019'.

LVMH annonce ce jour avoir finalisé le processus d'acquisition du joaillier américain Tiffany & Co. En complément de la finalisation de cette opération, LVMH a annoncé plusieurs nominations à la direction de Tiffany.

Crédit Suisse estime que le titre Nexans ' continuera de fonctionner en 2021 '. Le broker compte d'ailleurs sur la journée des investisseurs, organisée le 17 février, pour ' définir le futur potentiel de croissance de l'EBITDA et le changement de portefeuille '. Crédit Suisse maintient sa note de ' surperformance ' sur le titre Nexans et relève son objectif de cours à 66 euros, contre 54 euros précédemment.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.83%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer