Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : garde son cap haussier alors que W-Street + volatile
Cercle Finance09/03/2021 à 16:50

(CercleFinance.com) - Le CAC40 ne lâche rien et avance même de +0,5% à 1H de la clôture vers 5.930 tandis que le CAC40 'GR' revient à 1% de son record absolu du 19 février 2020, un peu au-delà de 16.130.

Le marché évolue un peu plus nerveusement depuis 15H30 car la rotation sectorielle s'inverse brutalement en faveur des 'technos' avec un Nasdaq qui bondit de +3,6%, le S&P500 bondissant de +1,8%, ce qui déjoue les anticipations les plus optimistes.

Les acheteurs se ruent sur le Nasdaq qui venait de chuter de -10,5% par rapport au zénith du 16 février et de -15% pour les GAFAM.

Le CAC voit les valeurs de croissance reprendre l'asecnadnt sur les 'value' donc, ça tangue un peu... mais globalement, l'argent ne quitte pas la table, il change juste de zone de mise.

A en croire les analystes, ces mouvements de rotation extrême à l'oeuvre depuis quelques semaines ne sont pas prêts de s'interrompre.

'Avec les campagnes de vaccination et la réouverture de l'économie, le marché devrait sortir par le haut avec une rotation vers la 'value'', assure un trader.

Le segment 'value' désigne des valeurs décotées par rapport à leurs fondamentaux ou leur secteur. Elles intègrent actuellement les valeurs de l'automobile ou les foncières immobilières.

Jusqu'à présent, ce sont néanmoins les valeurs liées à la finance, à l'énergie et à la consommation courante qui ont surtout réussi à tirer leur épingle du jeu.

Certains spécialistes craignent toutefois que la sortie de crise sanitaire engendre des rotations structurelles de positions de portefeuilles pas forcément favorables aux marchés.

'Au cours des prochaines semaines, la dégradation perceptible de la situation sanitaire sur certains pays européens, ainsi que l'accélération à la hausse des taux souverains pourraient inquiéter les investisseurs et peser sur les marchés actions', prévient Gilles Guibout, responsable des actions européennes chez AXA IM.

'La situation apparaît cependant comme fragile, nous incitant à beaucoup de vigilance d'autant que la valorisation actuelle des marchés actions laisse peu de place à l'incertitude', ajoute le stratège.

Parmi les rares indicateurs macroéconomiques figurant au programme de la séance de mardi figurent la balance commerciale allemande et la dernière estimation du PIB de la zone euro pour le quatrième trimestre : celle-ci ressort en baisse de -0,7% au quatrième trimestre 2020 dans la zone euro et de -0,5% dans l'UE par rapport au trimestre précédent, selon Eurostat qui avait annoncé des baisses de respectivement 0,6% et 0,4% en estimation in initiale.

Ces reculs succèdent au fort rebond du troisième trimestre 2020 (+12,5% dans la zone euro et +11,6% dans l'UE) et aux plus importants reculs depuis le début des séries temporelles en 1995 au deuxième trimestre 2020 (-11,6% dans la zone euro et -11,2% dans l'UE).

Pour la zone euro, les contributions de la dépense de consommation finale des ménages et du commerce extérieur à la croissance du PIB ont été négatives, à l'inverse de la consommation finale des administra

Selon les données ajustées de variations saisonnières et calendaires de Destatis, l'Allemagne a généré un excédent commercial de 22,2 milliards d'euros en janvier, à comparer à un surplus de 16,4 milliards enregistré le mois précédent.

L'OCDE devrait aujourd'hui actualiser ses perspectives économiques, beaucoup d'économistes estimant que les précédentes prévisions publiées au mois de décembre s'étaient avérées par trop pessimistes.

Côté devises, l'Euro rebondit de +0,3% vers 1,1890/$, l'or reprend +2% à 1.712$.

Les marché obligataires se détendent avec -3Pts sur nos OAT à -0,065% et -5Pts sur les T-Bonds US vers 1,55%.

Du coté des valeurs, Capgemini annonce avoir été choisi par le Metropolitan Police Service (MPS), principal service de police du Royaume-Uni, comme partenaire stratégique pour la transformation de ses services d'infrastructure informatique.

Alstom annonce avoir été choisi pour fournir 34 trains Coradia Stream, de type EMU, à deux étages à la LNVG, opérateur de transports régionaux de Basse-Saxe, en Allemagne, dans le cadre d'un contrat d'un montant total de près de 760 millions d'euros.

Getlink indique qu'en février, Le Shuttle a transporté 31.277 véhicules de tourisme, un nombre en chute de 81%, toujours fortement affecté par les restrictions de voyage mises en place par les gouvernements britannique et français en raison de la pandémie.

Crédit Suisse confirme son conseil neutre sur la valeur Pernod Ricard avec un objectif de cours de 172 E suite aux rumeurs d'intérêts pour le groupe australien Treasury Wine Estates (TWE). Le Daily Mail a indiqué que Pernod Ricard 'pourrait être intéressé par tout ou partie des domaines viticoles'.

Stifel relève son conseil sur Arkema à 'achat' et son objectif de cours de 109 à 116 euros, sur la base d'estimations de bénéfices plus élevées, reflétant 'l'anticipation des progrès stratégiques continus et la confiance dans les objectifs 2024'.

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ccondem1
    09 mars17:45

    Oh, on n'est plus à ça près, frk. Mais peut-être l'auteur a considéré WS comme quantité fémininine, et volatil comme adjectif...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer