Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 :frilosité, le feuilleton 'stimulus package' s'éternise
Cercle Finance21/10/2020 à 15:09

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (-1%) a rapidement perdu jusqu'à -1/-1,2% avant de se stabiliser durant plus de 3 heures autour de 4.875.

Les investisseurs sont partagés depuis le début de la semaine entre l'espoir d'une issue favorable dans les discussions autour de la relance budgétaire aux Etats-Unis et la crainte que les calculs politiques des uns et des autres aboutissent à une impasse, c'est à dire un report des pourparlers bien au-delà des présidentielles du 3 novembre, probablement jusqu'à fin janvier, c'est à dire l'installation des 2 chambres du Parlement et l'investiture officielle du Président.

'Même dans son propre camp républicain, le président Trump ne bénéficie pas du soutien de certaines parlementaires de la Chambre et du Congrès, qui rejettent l'idée d'une relance de taille et s'opposent sur des éléments ayant trait à son financement par les Etats ou les municipalités', explique Sébastien Galy, stratégiste macro senior chez Nordea Asset Management.

La FED a déjà fait savoir qu'elle juge qu'un échec pourrait menacer la fragile reprise économique des Etats-Unis en cette fin d'année.

Nancy Pelosi qui avait fixé un ultimatum à mardi soir minuit change son fusil d'épaule et donne maintenant jusqu'à la fin de la semaine à ses propres troupes démocrates pour obtenir un accord 'plus important, de meilleure qualité et rétroactif'.

Le Dollar qui avait nettement reculé la veille poursuit sa glissade (-0,3% vers 1,1865/E), ce qui propulse symétriquement l'or vers 1.925$ (+0,6%).

Du coté des valeurs à Paris, Airbus (-3,1%) reperd le terrain gagné la veille, Saint Gobain cède également -3% et devient plus vulbérable à une correction.

Danone (-2,5%) n'en finit plus de glisser alors que le marché 'n'achète pas' son plan de relance.

Worldline et Ingenico annoncent qu'à l'issue du règlement-livraison de l'offre publique amicale du premier sur les titres du second, prévu le 28 octobre, Worldline détiendra 56.474.416 actions Ingenico, soit 88,64% du capital et au moins 83,20% des droits de vote.

Au troisième trimestre 2020, le chiffre d'affaires de Vivendi s'élève à 4 022 millions d'euros, en hausse de 1,3 % par rapport à la même période en 2019, principalement grâce à la progression d'Universal Music Group (UMG) (+3%), de Groupe Canal+ (+7,3 %) et d'Editis (+10,4 %).

A l'issue du 3e trimestre, Bolloré enregistre un CA de 5,91 milliards d'euros, en recul de 3% à périmètre et taux de change constants.

Le chiffre d'affaires de Vinci s'est élevé à 12,3 milliards d'euros au 3e trimestre 2020, en baisse de 6,4 % à structure réelle (-6,7 % à structure comparable) par rapport au 3e trimestre 2019.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.44%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer