Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : flirte avec 4.800, dopé par bancaires, idem à WStreet
Cercle Finance03/11/2020 à 16:42

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Soutenu depuis 1 heure par Wall Street, le CAC40 reste calé près des 4.800 (+2,3% vers 4.798) et ne lâche rien des 4,4% de gains engrangés depuis 48H.

La bourse de Paris réalise sa meilleure entame de mois de novembre depuis 20 ans et engrange sa plus forte hausse en amont d'un scrutin présidentiel également depuis 2 décennies.

Le CAC40 en profite pour retracer l'ancien support estival des 4.790/4.800, mais dans des volumes bien plus étroits que lors de la correction 4.800/4.520 (peu d'acheteurs de conviction, mais des vendeurs manifestement absents).

Ainsi, le CAC40 efface deux tiers de ses pertes de la semaine passée (plombé par le rétablissement d'un confinement synonyme de second choc récessionniste).

L'Euro-Stoxx50 est également très bien orienté avec +2,2%, une hausse favorisé par un vent d'euphorie sur les valeurs bancaires... qui brillent également à Wall Street (alors que les taux longs US grimpent vers 0,88%, au plus haut depuis le 1er juin).

L'optimisme des investisseurs est alimenté par la thèse suivante : quel que soit le vainqueur (il pourrait être connu dès 3H du matin, heure française), quel que soit la prise de contrôle -ou non- des 2 Chambres du Congrès US, c'est du gagnant/gagnant pour les marchés financiers, puisque les 2 candidats sont pros-business, pro-déficits, pro-fuite en avant dans la planche à billet.

Le seul cas qui incommoderait les marchés serait un résultat serré et potentiellement contesté: 'L'un des Etats cruciaux qu'il va falloir suivre est la Floride, où les résultats devraient être disponibles dès mercredi matin compte tenu du niveau important des votes déjà effectués par correspondance', explique-t-on chez Danske Bank.

'Trump ne peut pas prétendre à la victoire finale sans gagner en Floride, mais Biden peut toujours espérer l'emporter sans y être vainqueur, ce qui signifie qu'une victoire de Trump pourrait signifier que l'issue de l'élection pourrait rester en suspens pendant encore quelques jours', souligne la banque danoise.

Donald Trump a en effet annoncé qu'il envisageait d'utiliser tous les outils juridiques à sa disposition en cas de soupçon de fraude, ce qui pourrait le pousser à exiger des recomptes, voire à faire appel à l'arbitrage de la Cour Suprême, qui semble désormais toute acquise à sa cause avec 6 membres républicains (dont 3 ultra-conservateurs nommés par Trump lui-même) contre 3 démocrates.

L'une des questions en suspens concerne la sous-performance des marchés européens vis-à-vis de Wall Street: l'élection présidentielle favorisera t'elle enfin une 'rotation sectorielle' en faveur de la zone Euro, moins menacée d'une guerre des tarifs douaniers ?

Côté chiffres, le tableau était peu fourni ce mardi : les commandes à l'industrie US ont progressé de +1,1% en septembre (contre +1% attendu), pour le 5ème mois consécutif.

Le rebond du secteur industriel s'avère ainsi plus rapide et vigoureux que celui des 'services ' (effondrement du tourisme, des loisirs, des transports aériens, casinos, etc.).

Les commandes de biens durables manufacturés ont grimpé de 1,9% en Septembre dans le sillage des ventes d'automobiles et matériaux de construction.

Il se passe par ailleurs en effet 'quelque chose' sur le marché des changes où malgré la hausse des taux longs US (à 0,882%), l'Euro reprend +0,6% face au Dollar à 1,1710/E.

Et cela déclenche assez classiquement le rebond du pétrole (+2% à Londres pour le 'Brent' qui atteint les 40$ et affiche +10,5% en 48H (l'OPEP devrait proroger une réduction de ses quotas de production, face au fléchissement anticipé de la demande sur fond de reconfinements en occident).

Du coté des valeurs, Renault reste leader du CAC40 avec +6%, au coude à coude avec Safran puis Sté Générale et BNP Paribas.

La BNP a annoncé ce matin un produit net bancaire de 10 885 millions d'euros, stable (-0.1%) par rapport au troisième trimestre 2019 à périmètre et change historiques. Il progresse de 2,1% à périmètre et change constants.

Le résultat net part du Groupe s'élève à 1 894 millions d'euros, en baisse de 2,3% par rapport au troisième trimestre 2019. Hors éléments exceptionnels, il s'établit à 1 940 millions d'euros, en baisse de 8,3%.

EssilorLuxottica annonce que son chiffre d'affaires consolidé s'est élevé à 4 085 millions d'euros pour le troisième trimestre 2020, en baisse de 5,2 % par rapport au troisième trimestre 2019 (- 1,1 % à taux de change constants). Il est en forte croissance séquentielle par rapport au second trimestre de 2020.

Veolia s'engage à déposer une offre publique d'acquisition au prix de 18 euros par action (coupon attaché) pour l'ensemble du capital de Suez dès que le conseil d'administration de Suez aura émis un avis favorable sur ce projet et aura désactivé le dispositif visant à organiser l'inaliénabilité de l'activité de l'eau en France.

Cette information revient à accélérer le calendrier de dépôt du projet d'offre publique, qui devient concomitant à la conclusion d'un accord avec le conseil d'administration de Suez.

Alstom a signé un contrat avec Metrorex, l'opérateur du métro de Bucarest, pour livrer, en deux lots, jusqu'à 30 trains Metropolis destinés à la récente Ligne 5 du réseau de métro de la ville.

Le contrat s'élève à plus de 100 millions d'euros pour les 13 premiers trains. Il est assorti d'une option pour 17 trains supplémentaires qui pourrait porter le projet à une somme totale de 240 millions d'euros.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.83%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer