1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : fin de semaine décevante, l'or teste 1.350$
Cercle Finance14/06/2019 à 16:30

(CercleFinance.com) - La tendance se dégrade un peu en Europe et à Paris (-0,4%) en relation avec les tensions géopolitiques dans la zone sensible Golfe Persique, Ormuz, Mer d'Oman.

Le CAC40 recule sous 5.355 et les valeurs françaises vont finir la semaine en léger repli de -0,2% (contre un score d'équilibre vers 15H.

L'indice aura évolué entre des marges particulièrement étroites (5.350/5.410) tout au long de la semaine, et dans des volumes insignifiants

Wall Street termine sur une note plutôt terne: le Dow Jones et le S&P500 effacent leurs gains de la veille (0,4%) ainsi que le Nasdaq qui reperd ses 0,57% de jeudi.

Quelques chiffres ont été publiés ce matin: l'indice des prix à la consommation (IPC) en France ressort en hausse de 0,1% sur un mois, après +0,3% en avril, mais corrigés des variations saisonnières, il se replie de 0,1%, selon les données de l'Insee.

Aux Etats-Unis, les ventes de détail ont progressé de 0,5% en séquentiel au mois de mai 2019 selon le Département du Commerce, c'est un peu moins que les 0,7% attendus mais cela s'avère plutôt rassurant.

La production industrielle a augmenté de 0,4% en mai, ce qui efface les -0,4% de repli au mois d'avril (selon les données mensuelles de la Réserve fédérale) alors que le consensus visait un gain de seulement +0,2%.

De son côté, le taux d'utilisation des capacités dans l'industrie américaine est ressorti en hausse de 0,2 point à 78,1% le mois dernier.

L'indice de confiance Umich préliminaire pour juin chute de -2,1Pts à 97,9 alors que les économistes l'anticipaient en moyenne à 98,1 points.

Les stocks des entreprises US d'avril ressortent à +0,5%.

Cette séance se solde par une consolidation de l'Euro (-0,3%) vers 1,1235/$ mais aussi et surtout par le test des 1.350 sur l'once d'or, zénith annuel

Dans l'actualité des valeurs, ST-Micro (-3,6%) est victime d'un abaissement des objectifs de ventes de puces (téléphoniques) de la part de Broadcom).

Pernod Ricard, via la division New Brand Ventures de Pernod Ricard USA, annonce la signature d'un accord portant sur l'acquisition d'une participation majoritaire dans Rabbit Hole Whiskey, fabricant de bourbon super premium basé à Louisville, dans le Kentucky.

Airbus annonce avoir signé l'amendement au contrat A400M avec l'OCCAR, qui gère le programme multinational pour le compte des sept nations clientes de lancement (Allemagne, France, Royaume-Uni, Espagne, Turquie, Belgique et Luxembourg).

Le constructeur aéronautique fournira les capacités militaires prévues selon un calendrier ajusté. Toutes les parties se sont accordées pour étendre le plan de production de l'A400M tout en maintenant le calendrier contractuel du programme d'ici à 2030.

A l'issue de la revue trimestrielle de la composition des indices de la famille CAC, Euronext indique que Thales va entrer dans le CAC40, tandis que Valeo et Worldline en seront exclus.

Parmi les autres changements notables, Getlink entrera dans le CAC Next 20 et sortira ainsi du CAC Mid 60. Il sera remplacé au sein de cet indice par Coface, qui fera par ailleurs son entrée dans le SBF120.

Valeo (-2,3%) et Worldline (-0,3%) pourraient sortir du CAC40 tandis que Thales pourrait y faire son entrée.

ADP (-1,1%) annonce qu'en mai 2019, le trafic de Paris Aéroport a augmenté de 2,9% par rapport au même mois en 2018 avec 9,2 millions de passagers accueillis, dont +6,2% à Paris-Charles de Gaulle et -4,2% à Paris-Orly.

EDF a annoncé jeudi soir l'acquisition de la société allemande energy2market qui compte 2.000 clients et exploite 4.500 sites connectés et décentralisés de production d'énergie et de flexibilités, soit une puissance installée de 3 GW.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.15%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5563.32 -0.15%
10.8 -1.50%
17.04 +0.83%
22.805 -0.09%
2.379 +0.13%

Les Risques en Bourse

Fermer