1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : fin de séance décevante, 2ème baisse hebdo sur 2019
Cercle Finance08/03/2019 à 18:15

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a de nouveau trébuché à la baisse, au 'fixing' (passant de -0,5% à 5.241 à -0,7% à 5.231) : le bilan hebdo, encore positif la veille en clôture ressort donc négatif de -0,7%.

Pas de 10ème semaine de hausse du CAC40 pour célébrer le 10ème anniversaire du rallye haussier amorcé le 9 mars 2009.

Le 'faux pas' de 17H35 est d'autant plus surprenant que Wall Street réduisait ses pertes (autour de -0,4% contre -0,8% vers 15H45).

Alors peut-être s'inquiète t'on -et c'est légitime- d'une 8ème séance de baisse sur une série de 9, et le Dow Transport (-1%) aligne une 12ème séance de repli consécutive (record du 21ème siècle battu).

Malgré une perte réduite à environ -0,4%, le Nasdaq perd plus de 2,5% sur la semaine, du jamais vu depuis -mi-décembre.

Concernant le CAC, les analystes de Kiplink conseillaient ce matin de surveiller une éventuelle cassure des 5.250 points (c'est chose faite), qui matérialiserait selon eux une consolidation plus significative, mais pas encore un changement radical de tendance.

'Pour un scénario de changement de tendance moyen terme, la rupture des premiers supports majeurs à 5.185 et 5.150 points serviront de déclencheurs', avertit le gestionnaire parisien.

La publication du rapport sur l'emploi du Département du Travail (NFP) à 14h30 a fait l'effet d'une douche froide, avec seulement +20.000 emplois non agricoles créés le mois dernier, alors que le consensus tablait sur +180.000 à +200.000 (dans les mêmes eaux que l'enquête ADP) après plus de 300.000 annoncées pour janvier (chiffre probablement très surestimé).

Un tel écart par rapport aux attentes en janvier puis février donne un peu raison à Larry Kudlow (le conseiller spécial pour les questions économiques de Donald Trump) qui juge que le NFP de février est “un chiffre à oublier” (le 'shutdown' pourrait avoir sérieusement désorganisé la collecte des données durant 2 mois).

Parallèlement, le taux de chômage a baissé paradoxalement de 0,3 point à 3,8% contre 3,9% attendu... alors qu'il s'était dégradé de +0,2% à 4,1% avec plus de 300.000 emplois créés : le monde à l'envers.

Le 'NFP' fait également ressortir un taux de participation au marché du travail est resté à peu près inchangé à 63,2%; enfin, les salaires horaires auraient progressé de +3,4% sur 12 mois.

Les équipes de Danske Bank avaient prévenu ce matin: 'Le marché du travail reste solide pour le moment, mais il convient de surveiller une éventuelle décélération de l'emploi'.

Du coté des valeurs, le compartiment bancaire continue de souffrir de la perspective de taux directeurs demeurant fixés à '0,00%' par la BCE sans horizon de temps, la Sté Générale perd -2,5%, BNP -2,2%.

EssilorLuxottica plonge de -6,3% après avoir présenté ses premiers comptes combinés. Les synergies visées ont été confirmées, mais il faudra attendre septembre pour qu'une journée investisseurs soit organisée. En baisse de 1,7% à 1,87 milliard d'euros, le résultat net correspond toujours à 11,6% du CA.

Eurazeo ( -0,8%)a annoncé un résultat net part du groupe de 251 ME en 2018 contre un résultat proforma de 426 ME en 2017. L'Actif Net Réévalué d'Eurazeo ressort à 77,5E par action (5 907 ME) au 31 décembre 2018, en hausse de +4,2 % comparé au 31 décembre 2017.

Sanofi (stable) annonce que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé un examen prioritaire à la demande d'approbation de Dupixent (dupilumab) dans le traitement de la polypose nasosinusienne sévère, inadéquatement contrôlée, de l'adulte. La FDA devrait rendre sa décision le 26 juin 2019.

Le groupe Air France (Air France, KLM et Transavia) affiche une hausse de 4,1% de son trafic avec 7 millions de passagers en Février 2019, avec un trafic en hausse de + 2,8% et un coefficient d'occupation de + 0,2pt (le titre a lâché -1,5%).

Airbus annonce la livraison de 49 avions à 33 clients au cours du mois de février 2019. En tenant compte des commandes et des livraisons de février ainsi que des annulations, le carnet de commandes total d'Airbus au 28 février était de 7 390 avions.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.13%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer