Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : figé vers 5.050, peu importent les gains de W-Street
Cercle Finance14/09/2020 à 18:19

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (+0,35%) a passé tout l'après-midi en mode camisole algorithmique, entre 5.035 et 5.055Pts, avant d'en terminer à 5.051 (donc les 5.050 résistent toujours) et dans des volumes dignes d'un creux de mois d'août avec à peine 1,35MdsE échangés à 17h29 et 2MdsE à la clôture: ce marché finit certes positif, comme chaque lundi depuis le 15 mai (sauf le 24/07), mais il n'y a personne à l'achat (mais personne ne vend, non plus).

Le CAC et l'E-Stoxx50 (stable à la clôture) n'ont même pas réussi à gagner du terrain alors que Wall Street battait le consensus de préouverture avec +1,3% sur le 'Dow', +1,7% sur le S&P500 et +2,3% sur le Nasdaq (ce qui efface 60% des -4,1% perdus la semaine dernière, avec un re-franchissement des 11.100Pts au passage).

En ce 14 septembre, l'aiguillon haussier, c'est la reprise des tests d'un candidat vaccin par Astra-Zeneca puis la multiplication des opérations fusion outre Atlantique (Nvidia/ARM, Gilead/Immunomedics, Oracle/Tik-Tok) et en Europe (qui va racheter Borsa Italiana : Euronext, Deutsche Börse ou Six ?)

'Graphiquement, l'indice CAC 40 reste à nouveau cantonné dans son large canal estival entre 4.800 et 5.100 points. Proche d'une sortie haussière au-dessus des 5.050 points, l'indice ne réussit pas à casser durablement cette résistance majeure. Sur ce niveau des 5005/5050 points, les différents indicateurs techniques demeurent positifs', commentent les équipes de Kiplink.

Seule la production industrielle de juillet dans la zone euro était prévue ce lundi au calendrier des statistiques, mais les prochains jours verront paraître, notamment, l'indice ZEW en Allemagne, ainsi que l'inflation en août dans la zone euro et au Royaume Uni.

Aux Etats-Unis, sont attendus cette semaine la production industrielle, les ventes de détail et les indicateurs avancés du Conference Board pour le mois d'août, mais surtout la réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).

Dans l'actualité des valeurs, le groupe Sanofi (-1,2%) annonce ce matin que la FDA a accordé la désignation de Breakthrough Therapy (qui lui permet de bénéficier d'une procédure accélérée) à Dupixent, dans le traitement de l'oesophagite à éosinophiles.

Dassault Aviation (+9,15%) a annoncé vendredi soir que la Grèce allait faire l'acquisition de 18 Rafale, pour équiper son armée de l'air. 'Cette annonce illustre la solidité du partenariat qui lie depuis plus de quarante-cinq ans l'armée de l'air grecque et Dassault Aviation, et témoigne de la pérennité de la relation stratégique entre la Grèce et la France', commente le groupe.

De façon un peu indirecte, cela dope Airbus (+3,6%) et Thalès (+4,3%).

Euronext (-2,5%) confirme ce matin la soumission d'une offre non contraignante au London Stock Exchange Group, en vue d'acquérir Borsa Italiana, la Bourse italienne. Euronext précise qu'il 'ne peut y avoir aucune certitude que cela conduira à une transaction'... d'autant que la Bourse Suisse (Six) aurait déposé la meilleure offre à ce jour.

Qui va surenchérir ?

Valeurs associées

Euronext Paris +0.24%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer