Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : euphorie et 'full risk on'... la crise n'existe plus
Cercle Finance26/05/2020 à 19:34

(CercleFinance.com) - Au lendemain d'un bond de plus de 2,1% à 4.540 (hausse sortie de nulle part, et surtout, sans aucun volume), le CAC40 affiche une nouvelle progression de l'ordre de +1,4% (à 4.6064) dans un volume plus nourri que la veille -du double exactement à 4,1MdsE- puisque le CAC avait battu son record de hausse rapporté au volume pour la 2ème fois en une semaine (après les +5,2% avec 3,45MdsE du lundi 18 mai).

La hausse initiale résultait de la publication d'une 'étude prometteuse de phase 1' sur un vaccin anti-Covid19 par Novavax.

La hausse a été relancée à 16H par la publication de 2 bonnes 'stats' aux Etats Unis et qui faisaient basculer Wall Street dans l'euphorie avec +2,5% sur le Dow Jones qui s'attaque aux 25.100, +2% sur le S&P500 qui renoue avec l'ex-record absolu du 26 juillet 2019 à 3.021Pts, le Nasdaq avec l'ex record absolu du 5 février, au-delà des 9.450Pts... et le Nasdaq-100 est à moins de 3% de son record absolu du 19 février.

Les gains se sont légèrement érodés après une déclaration de Larry Kudlow qui évoque 'une véritable colère de Donald Trump contre la gestion initiale de la pandémie de Covid-19 par la Chine' (les frontières aériennes n'ont pas été fermées à temps par Pékin qui a laissé ses ressortissants voyager sans les tester).

'Mais les accords commerciaux signés l'an dernier avec la Chine ne sont pas remis en cause... à ce stade'.

Le Dow Jones a rapidement retrouvé son allant et culmine désormais vers 25.160, à près de +3%, le Nasdaq semble presque éteint avec 'seulement' +1,3%.

Wall Street salue l'indice de confiance des consommateurs américains, calculé par le Conference Board qui remonte à 86,6 contre 85,7 en avril mais ne sanctionne pas une hausse inférieure aux attentes des économistes qui l'anticipaient vers 88.

Le sous-indice de la situation présente selon les consommateurs recule de 73 vers 71,1 mais l'indice des 'attentes' s'affiche à 96,9, contre 94,3 le mois précédent.

Le Département du Commerce fait état ce mardi de 623.000 ventes de logements neufs en rythme annualisé aux États-Unis au titre du mois d'avril, soit une légère hausse, de +0,6% par rapport au mois précédent. mais c'est incomparablement plus élevé (+20%) que les 490.000 ventes attendues: un tel écart statistique est rarissime, voir historique.

Le nombre du mois de mars a par ailleurs été révisé en baisse, à 619.000 au lieu de 627.000 comme annoncé initialement.

Malgré ces bons chiffre US, le Dollar rechute lourdement (-0,7%) face à l'Euro, vers 1,0965.

La flambée des actions fait de l'ombre au métal précieux, l'once d'or retombe de -1,7% vers 1.705$.

Sur le front des valeurs, tous les titres 'massacrés' ou 'très en retard' se sont littéralement arrachés, comme s'il un coup de sifflet avait donné le coup d'envoi d'un rush qui se traduit par des gains tonitruants de +6 à +20% : Accor et Unibail +11,3, Safran et BNP +7,5%, Crédit Agricole +8%, Airbus à +7%, Elior +14,3%, Mercialys, FNAC +11%, Klépierre +12%, Vallourec +16,4%.

Sanofi (-1,3%) annonce son intention de céder sa participation au capital de Regeneron par voie d'offre publique et de rachat d'actions par Regeneron, précisant toutefois que ces opérations n'auront aucun impact sur leur collaboration en cours.

Sanofi détient actuellement 23,2 millions d'actions ordinaires de Regeneron, soit une participation d'environ 20,6 %. Regeneron a accepté de racheter pour 5 milliards de dollars de ses actions à Sanofi, sous réserve de la finalisation de l'offre publique.

Le réassureur Scor indique que son conseil d'administration a décidé que l'assemblée générale mixte du 16 juin se tiendrait à huis clos, et qu'il ne lui sera pas proposé de distribuer un dividende au titre de 2019.

Klépierre (+12%) annonce que 86% de ses centres en Europe sont désormais ouverts (soit 80% de la valeur de son portefeuille, en part du groupe), un taux 'appelé à augmenter dans les semaines à venir' pour atteindre 90% d'ici dix jours.

Vinci (+1,6%) annonce avoir remporté le marché d'équipements et de travaux ferroviaires du secteur Ouest de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express. Les travaux sont d'un montant total de 120 ME.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4978.18 -1.22%
12.63 -3.05%
1.18395 0.00%
31.11 -1.35%
43.08 -0.42%

Les Risques en Bourse

Fermer