Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : entame de terme boursier (novembre) perturbé (panne)
Cercle Finance19/10/2020 à 15:10

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a connu l'une de ses plus importantes pannes des dernières années : les transactions ont été interrompues durant près de 3H ce matin, après une entame de mois boursier de novembre encourageant.

Le CAC40 gagnait jusqu'à 1% (vers 4.993) avant la panne et s'imposait largement en tête des places européennes (+0,5% ce matin) : à la reprise des cotations, les gains ne dépassaient plus 0,5% et à 15H00, le CAC se retrouve proche de l'équilibre vers 4.936.

L'Euro-Stoxx50 bascule dans le rouge (-0,1%, sous 3.245) dans le sillage de Francfort avec -0,3%.

Peu de 'market movers' à se mettre sous la dent de part et d'autre de l'Atlantique, il faut se tourner vers l'Asie.

Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine a progressé de 4,9% en glissement annuel au troisième trimestre, contre 3,2% au deuxième trimestre, selon des données dévoilée lundi par le Bureau d'Etat des statistiques.

Si ce chiffre s'avère inférieur au consensus - qui visait une croissance de 5,5% - les places boursières d'Asie ont plutôt bien réagi à cette publication puisque l'indice Hang Seng de Hong Kong progressait de plus de 0,6% lundi.

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei affichait lui des gains de près de 1,2% en fin de séance.

'Dans l'ensemble, l'économie chinoise semble rester sur le chemin de la reprise, ce qui constitue un élément crucial pour les perspectives de l'économie mondiale', jugent les analystes de Danske Bank.

La statistique chinoise a fait apparaître des améliorations sur quasiment tous les fronts, avec une production industrielle en hausse de 5,8% et des ventes au détail en progression de 0,9% sur un an au troisième trimestre.

'Le choc de la pandémie et du confinement du premier trimestre est en large partie effacé', estime-t-on chez Oddo BHF.

La semaine qui s'ouvre aujourd'hui s'annonce relativement calme en termes de rendez-vous économiques, même si la journée de vendredi sera animée par les chiffres préliminaires des enquêtes PMI sur le secteur privé en Europe et aux Etats-Unis.

Ces indicateurs permettront de savoir comment les grandes économies occidentales ont démarré le quatrième trimestre, marqué dans de nombreux pays par l'apparition d'une seconde vague de la pandémie de coronavirus.

'Le secteur des services est à première vue le plus exposé au durcissement des mesures sanitaires en vue de freiner l'épidémie', rappellent les équipes d'Oddo.

'Avec une économie chinoise revenue en bonne forme, le commerce mondial continue de se reprendre, ce qui reste positif pour l'industrie', souligne la banque privée parisienne.

Les investisseurs pourraient néanmoins faire preuve de prudence alors que la saison des résultats doit entrer dans le vif du sujet dans les jours qui viennent.

Procter & Gamble, IBM, Netflix, Tesla, Coca-Cola, Intel et American Express figurent notamment parmi les géants américains devant dévoiler leurs comptes trimestriels cette semaine.

Du coté des valeurs, le groupe agroalimentaire Danone (+1% après une très mauvaise semaine à -5%) affiche au titre du troisième trimestre un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros, en baisse de 9,3% en données publiées, compte tenu d'effets de change défavorables, et en recul de 2,5% en données comparables.

Danone rétablit des objectifs pour l'année 2020, à savoir une marge opérationnelle courante de 14% et un free cash-flow de 1,8 milliard d'euros, et fait part d'un plan d'action pour revenir à un objectif moyen terme de croissance rentable entre +3% et +5%.

Getlink (+3,2%) publie un chiffre d'affaires du troisième trimestre en baisse de 17% à 252,1 millions d'euros, à taux de change constant, baisse que l'opérateur du tunnel sous la Manche explique par 'les effets continus de la crise sanitaire de la Covid-19'.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.34%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer