Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

CAC40 : en recul d'à peine 0,3%, plombé par le secteur luxe
information fournie par Cercle Finance23/06/2021 à 15:21

(CercleFinance.com) - Le CAC40 réduit un peu ses pertes et se replie de -0,25 à -0,3% vers 6.595 points, dans un marché toujours aussi creux (1,1MdsE échangés en 6 heures) malgré la publication d'un très bon indice d'activité IHS Markit 'flash composite' de l'activité globale dans la zone Euro (qui passe de 57,1 à 59,2, plus forte accélération en 15 ans) et dans l'Hexagone, à 57,1 en juin, contre 57 en mai (son plus haut niveau depuis juillet 2020).

L'assouplissement des restrictions sanitaires a entraîné la plus forte expansion de l'activité depuis avril 2018 dans les services, en France comme en Europe, tandis que la production manufacturière subit un ralentissement par rapport à mai.

'Les entreprises ont toutefois de nouveau signalé de fortes difficultés d'approvisionnement en juin ainsi qu'une répercussion de la hausse des coûts sur les prix à la consommation', note cependant Joe Hayes, senior economist à IHS Markit.

Chez Oddo, on estime de plus que 'le risque sanitaire paraît modeste', grâce à la vaccination et aux conditions météorologiques estivales, ce qui pourrait 'entretenir l'optimiste des directeurs d'achats'.

Dans ce contexte, les investisseurs suivront avec attention les composantes liées à l'inflation, afin de savoir si la BCE conserve les mains libres dans la conduite de sa politique monétaire.

'Les pressions en termes prix seront scrutées de près mais il est possible que la récente chute des cours des matières premières allègent les tensions au niveau des coûts à la production, même si les problèmes logistiques demeurent', renchérit Deutsche Bank.

En ce qui concerne le débat sur les taux, Jerome Powell (qui s'exprimait mardi devant le Congrès) s'accroche à son scénario 'd'inflation transitoire' revenant progressivement vers l'objectif des 2%, ce qui devrait dispenser la FED de remonter ses taux d'ici 2023.

Wall Street est anticipé sans direction mais Microsoft qui progresse légèrement en préouverture va devenir le second titre de l'histoire à franchir le cap des 2.000Mds$ de capitalisation.

Du côté des valeurs françaises, l'essentiel de la baisse du jour s'explique par le recul des valeurs du 'luxe' : HSBC procède à des abaissements de recommandation d'un cran sur Kering (-3%) et Hermès (-1,4%)... et maintient son opinion à 'conserver' sur LVMH (-1,2%).

Pernod Ricard (+2,8% et nouveau record absolu à 187E) anticipe désormais une croissance organique du résultat opérationnel courant pour l'exercice 2020-21 d'environ 16%, à comparer à un objectif de croissance interne du ROC d'environ 10% présenté le 22 avril dernier. Le titre a d'ailleurs signé un nouveau record absolu au-delà de 187E.

Capgemini Invent a annoncé l'intégration des deux marques frog et Cambridge Consultants, qui ont rejoint le groupe dans le cadre de l'acquisition d'Altran, et 'renforcent Capgemini Invent en matière d'innovation, de design et de transformation'.

Enfin, Holcim, filiale de LafargeHolcim, indique avoir construit la première école au monde en impression 3D, dans le district de Salima, au Malawi. Les murs de l'école ont pu être imprimés en 'seulement 18 heures'. La société se dit 'impatiente d'étendre cette technologie à l'ensemble de la région, avec des projets déjà en cours au Kenya et au Zimbabwe'.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.72%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.