Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : décevant en cette séance des 4 sorcières, +0,4% hebdo
Cercle Finance18/12/2020 à 18:57

(CercleFinance.com) - Les jeux semblaient faits depuis mardi pour la semaine en cours... mais le CAC40 ne gagnait déjà plus rien depuis le 27 novembre.

La Bourse de Paris termine dans le rouge après avoir une fois de plus buté sous 5.585 et recule de -0,39% vers 5.527 (pour un gain hebdo de +0,4% environ, mais le CAC40 est visiblement pris au piège au sein d'un corridor allant de 5.520 à 5.585 points dont il teste les 2 extrêmes ce vendredi.

Le contrat décembre a expiré à 5.535Pts à 16H00, nous voici déjà sur janvier

L'E-Stoxx50 se tient un peu mieux (-0,3% à 3.550) grâce au DAX à Francfort qui se maintient à l'équilibre après publication de l'indice Ifo.

Le baromètre du climat des affaires se redresse en Allemagne en décembre, à en croire l'enquête mensuelle de l'institut Ifo, dont l'indice ressort à 92,1 à comparer à 90,9 pour le mois en précédent (révisé d'une première estimation de 90,7).

'L'industrie poursuit son redressement à vive allure, mais les services sont plus hésitants du fait de l'épidémie', explique un analyste.

Wall Street était attendu inchangé au lendemain de la séance la plus parfaite de l'histoire des marchés aux Etats-Unis, avec 8 records simultanés sur les 8 principaux indices boursiers, mais également obligataires avec la jauge du 'high yield' au zénith, et des taux à '30 ans' au plus bas de l'histoire.

Le Nasdaq, dopé par un Tesla à +4%, a inscrit un nouveau record absolu à 12.809Pts avant de rechuter de -0,2%, le S&P500 également au zénith à l'ouverture s'est hissé vers 3.726 avant de rebasculer dans le rouge de -5% vers 3.700Pts, le Dow Jones recule de -0,6%.

Le dernier 'market mover' de la semaine, c'était l'indice des indicateurs avancés du Conference Board, attendu en hausse de 0,4% ce mois-ci après une progression de 0,7% en novembre: il fait mieux que prévu avec une hausse de 0,6% le mois dernier, à 109,1, après des progressions de 0,8% en octobre et de 0,7% en septembre.

En Europe, ce weekend (19/20 décembre) qui vient sera vraiment celui de la dernière chance dans l'optique d'un déblocage des négociations autour du Brexit... mais les derniers échos ne sont pas encourageants et les négociations cesseront bien d'ici 48H, avec ou sans accord.

Dans un communiqué publié hier soir, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, évoque des 'progrès significatifs', mais aussi la persistance de 'différences importances' sur des sujets comme la pêche.

Autre bonne nouvelle pour les marchés, la FDA américaine a décidé hier d'approuver la commercialisation du vaccin de Moderna contre le Covid-19, ouvrant la voie à une campagne de vaccination massive et à un 'retour à la normale' de l'activité économique dès 2021.

Petit contretemps pour Pfizer qui rencontre des difficultés logistiques dans la livraison des doses à -80°.

Côté devises, le Dollar s'apprête à terminer la semaine au plus bas, vers ou sous les 1,2250/E.

A Paris, St Gobain subit une chute de -4,5% qui surprend beaucoup d'observateurs : certes Blackrock annonce être repassé sous les 5% du capital (et 4,5% des droits de vote) mais généralement, ce genre d'annonce réglementaire ne suscite pas de gros remous boursiers, le risque judiciaire lié à un implication indirecte dans l'incendie de la tour Grenfeld (banlieue de Londres) semble surestimé.

Orange se redresse de près de +3%, mais sans repasser au-delà des 10E.

Vivendi annonce que le consortium mené par Tencent a décidé d'exercer son option afin d'acquérir 10% supplémentaires d'Universal Music Group (UMG) le 17 décembre sur la base d'une valeur d'entreprise de 30 milliards d'euros pour 100% du capital d'UMG.

Eurazeo Capital annonce la réalisation de son investissement dans Questel, aux côtés de IK Investment Partners, Raise Investissement et l'équipe de management. L'opération porte sur 100% du capital de Questel, éditeur de logiciels SaaS et plateforme de services automatisés dédiés aux brevets et aux marques.

Barclays réaffirme sa recommandation 'surpondérer' et son objectif de cours de 16 euros sur EDF, après un relèvement d'objectif d'EBITDA qui 'devrait se traduire par un nouveau cycle de relèvement de BPA et être pris très positivement', selon lui.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.83%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer