Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 :de l'apathie à l'euphorie en 4H, Apple surpasse le CAC
Cercle Finance03/08/2020 à 17:00

(Crédits photo : - L. Grassin )

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est passée en quelques heures de l'apathie à l'euphorie avec un CAC (en léger repli initialement) qui s'envole désormais de +2,3% vers 4.895.

Le NASDAQ-100 s'envole littéralement de +150Pts vers un nouveau record absolu de 11.080Pts, dans le sillage d'Apple (+4,5% à 444$... sa capitalisation de 1.940Mds$ dépasse désormais largement celle du CAC40 avec 1.830Mds$).

Les places européennes affichent pratiquement +2,7% vers 3.257, effaçant leurs pertes de la semaine passée, dans le cadre d'un 'rattrapage' sur Wall Street qui avait fini la semaine en fanfare, avec un Nasdaq qui bondissait de 1,5% au coup de cloche final... et qui double la mise ce lundi à 10.900 (pour le 'Composite').

Le derniers chiffres US entretiennent l'optimisme bien qu'ils soient mitigés: la règle du verre à moitié plein s'applique sans défaillance.

La croissance de l'activité dans l'industrie manufacturière a progressé plus rapidement que prévu aux Etats-Unis en juillet, d'après les résultats de l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management (ISM) publiée lundi.

Cet indice d'activité - réalisé auprès des directeurs d'achats - est ressorti à 54,2 le mois dernier, contre 52,6 en juin (53,6 attendu), et reste bien au-dessus du seuil de 50 à partir duquel il reflète une croissance du secteur.

Le sous-indice des nouvelles commandes a notamment augmenté à 61,5 en juillet, contre 56,4, mais celui de l'emploi, même s'il progresse à 44,3, reste encore bien en-dessous du seuil fatidique des 50, un signe toujours préoccupant pour la santé du marché du travail.

Déception en revanche pour les dépenses de construction qui reculent de -0.7% en juin selon le Département du Commerce Département, ce qui déjoue un consensus de hausse de +1,3% (les chiffres de mai sont également révisés à la baisse... et c'est le 4ème mois de ralentissement consécutif)

Les opérateurs se disent également rassurés par les PMI publiés ce matin en Asie (le 'Caixin' chinois progresse de +1,6Pts à 52,8) ainsi que par l'activité manufacturière dans la zone euro (51,8 contre 51,1 en estimation initiale pour juillet.

En France, le PMI industriel s'avère également un peu plus vigoureux qu'annoncé mi-juillet, à 52,4 contre 52.

En Asie, l'indice PMI Caixin-Markit manufacturier chinois est ressorti en hausse à 52,8 pour le mois de juillet, contre 51,2 au mois de juin, signalant une 'solide' amélioration des conditions d'activité dans l'industrie manufacturière en Chine.

L'indice SSE Composite de Shanghai progressait pour sa part de plus de 1,3%, tandis que le CSI 300 des principales capitalisations de Chine continentale avançait de 1,2%.

La Bourse de Tokyo affichait des gains de plus de 2,2% ce lundi en toute fin de séance.

La séance en Europe est animée par les résultats des enquêtes mensuelles d'IHS Markit. L'indice PMI IHS Markit de l'industrie manufacturière française progresse très légèrement de 52,3 en juin à 52,4 en juillet - signale une nouvelle croissance modérée du secteur après un premier rebond le mois dernier.

L'indice PMI final IHS Markit pour l'industrie manufacturière de la zone euro s'est redressé de 47,4 en juin à 51,8 le mois dernier, dépassant donc sa dernière estimation flash (51,1) et la barre des 50 du sans changement.

Les investisseurs restent par ailleurs à l'affût d'informations concernant l'évolution de l'évolution de l'épidémie de Covid-19.

'Le coronavirus continue, avec des secondes vagues de plus en plus palpables en Australie, où Melbourne est à nouveau confinée, alors que le nombre d'infection est sur une pente ascendante en Espagne', s'inquiète notamment Danske Bank.

La semaine sera par ailleurs marquée par une nouvelle série de publications de résultats: Bayer, BP, Disney AXA, Siemens et Adidas figurent notamment parmi les entreprises devant publier leurs comptes au cours des jours qui viennent.

Le CAC40 est tiré à la hausse par Vivendi (+5,8%), Saint Gobain (+5,5%) et par Engie (+4,5%), les 2 valeurs surfant sur leurs (bons) résultats publiés vendredi et des hausses de recommandation de bureaux d'analyse.

Société Générale (stable après -2% ce matin) a publié ce matin un résultat net part du groupe de -1,26 milliard d'euros au titre du deuxième trimestre 2020, mais un résultat net part du groupe sous-jacent de +8 millions et un résultat brut d'exploitation en recul de 28,7% à +1,44 milliard.

Sanofi et GSK annoncent avoir conclu des discussions avec la Commission européenne pour la fourniture de jusqu'à 300 millions de doses d'un vaccin Covid-19, dans un cadre contractuel pour l'achat de doses au nom de tous les États membres de l'UE.

Air Liquide annonce avoir finalisé la cession de sa filiale schülke à la société de capital-investissement EQT, pour un montant total, sujet à une clause de 'earn-out', compris entre 925 millions et un milliard d'euros.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.83%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6162927
    03 août17:11

    on s'en tape de tres gros titres de pecno

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer