Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : dans l'attente des décisions de la BCE
Cercle Finance10/12/2020 à 11:08

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris débute la séance en légère hausse dans l'attente des décisions de la Banque centrale européenne (BCE) qui devrait annoncer dans la journée une série de mesures destinées à soutenir l'économie du Vieux Continent. L'indice CAC 40 progresse de 0,4% à 5570 points.

Le revirement à la baisse opéré hier par la Bourse de New York devrait peser sur la tendance.

Après deux heures de cotations, Wall Street a brusquement inversé la vapeur mercredi, alors que les indices avaient inscrit une rafale de records absolus dès les premiers échanges.

Le Dow Jones avait fusé vers un nouveau zénith historique de 30.320 points avant de basculer dans le rouge pour perdre plus de 0,3% au final.

Même renversement de situation sur le Nasdaq, qui a terminé en baisse de presque 2%, plombé par des prises de bénéfices sur les valeurs ayant le plus progressé cette année (Tesla, Moderna, Zoom Video, ...).

Certains doutes ressurgissent par ailleurs sur la mise en place par le Congrès d'un nouveau plan de soutien budgétaire de 920 milliards de dollars, qui aurait reçu le feu vert de Steven Mnuchin, mais qui ne serait toujours pas approuvé par la majorité républicaine au Sénat.

La séance en Europe devrait s'animer à partir de 13h45 avec l'annonce par la BCE de ses décisions monétaires, qui sera suivie 45 minutes plus tard de la traditionnelle conférence de presse de la présidente de l'institution, Christine Lagarde.

La plupart des observateurs s'attendent à ce que la BCE intervienne afin de doper une reprise qui s'essouffle en Europe, alors que la seconde vague de l'épidémie bat son plein.

Parmi les options possibles figurent une prolongation et un accroissement de ses rachats d'actifs via le programme d'achat d'urgence spécial 'pandémie' (PEPP), qu'elle pourrait augmenter de 500 milliards.

La BCE devrait également s'engager à poursuivre pendant au moins un an ses opération de 'TLTRO' qui lui permettent de refinancer à des conditions très favorables les banques de la zone euro et donc de stimuler le crédit.

'La BCE ne devrait en revanche pas procéder à de nouvelles baisses de ses taux directeurs qui se situent déjà à des niveaux presqu'incompressibles', estime Eric Bourguignon, chez Swiss Life Asset Managers France.

D'après l'analyste, la banque centrale devrait s'abstenir de prendre des mesures destinées à affaiblir l'euro, dont la récente envolée s'avère pourtant préoccupante.

Tandis que la BCE s'oriente vers de nouvelles mesures d'assouplissement, les investisseurs continuent de s'interroger sur la valorisation jugée élevée des marchés d'actions.

'Eu égard à la situation sanitaire encore fragile en Europe et très délicate aux Etats-Unis, des consolidations sont possibles sur les secteurs cycliques ayant le plus rebondi', estime Vincent Guenzi, le stratège de Cholet Dupont.

Le gérant parisien reconnaît toutefois que l'appétit des investisseurs semble toujours loin d'être rassasié.

Pour l'analyste de Cholet Dupont, les liquidités qui sont pour l'instant investies en produits de trésorerie représentent des sommes colossales susceptibles de constituer un réservoir qui pourrait se déverser vers les actions lorsque la confiance rebondira véritablement.

A Paris, Total annonce la signature avec Sempra LNG et IEnova des accords finalisant la participation de Total au projet d'exportation de gaz naturel liquéfié d'Energía Costa Azul (ECA LNG), situé dans l'État de Basse-Californie au Mexique.

Wendel annonce que son conseil de surveillance a décidé de renouveler pour quatre ans, à compter du 7 avril 2021, les mandats respectifs d'André François-Poncet, en tant que président du directoire, et de David Darmon, en tant que membre du directoire.

Bouygues Construction annonce que son conseil d'administration s'est réuni à la suite de l'intention exprimée par sa maison-mère Bouygues de déposer une offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire (OPR-RO) sur les actions Bouygues Construction.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.83%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer