1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : coup de pouce à 17H35, W-Street vers nouveaux records
Cercle Finance18/11/2019 à 18:20

(CercleFinance.com) - Allez, il n'y a aucun volume (moins de 2MdsE à 17H30), le marché est complètement manipulable... un petit 'bonus' de +0,20% au coup de cloche final, ça ne coûte rien et ça mange pas de pain.

Le CAC40 qui perdait -0,6% à -0,7% à 1H de la clôture (tutoyant le seuil des 5.900) était remonté vers -0,35% à 17H29 et il en termine à -0,16% (à 5.930).

Le marché parisien se maintient ainsi dans son canal haussier.

De son côté, Wall Street ne lâche rien: le Dow Jones et le S&P500 repassent positifs (en route pour un nouveau record absolu), le Nasdaq s'effrite d'une poignée de points (en quelques secondes, il pourrait se retrouver à +0,2% comme le CAC).

En Europe également, le terme boursier de décembre débute sur une légère consolidation de -0,2% (l'E-Stoxx50 rétrograde vers 3.690 mais se redresse pour en finir au-delà des 3.700, à 3.704Pts).

Porté par l'optimisme concernant un possible accord commercial, le marché parisien avait inscrit vendredi un nouveau record de plus de 12 ans, à près de 5.950 points (+0,6%): le fait qu'il n'y ait concrètement aucune avancée, que la Maison Blanche se complaise dans le narratif de l'accord commercial imminent mais sans cesse repoussé égratigne à peine la dynamique haussière impulsée par les 'flux'... Wall Street est en route pour de nouveaux sommets à la mi-séance.

En Asie ce matin, le Nikkei de Tokyo avait clôturé en hausse de 0,5% et la Bourse de Hong Kong s'est adjugée plus de 1,1% malgré la poursuite de la contestation étudiante. La bourse de Shanghai a gagné +0,8% alors que la PBOC a réduit un de ses taux (le 'reverse repo' de façon symbolique, de 2,55% vers 2,50%).

Si le début de semaine s'annonce particulièrement calme, le marché suivra avec attention, vendredi prochain, la publication des indices PMI composites 'flash' PMI d'IHS Markit.

'Ces données permettront de savoir si le secteur manufacturier a effectivement touché un plancher, comme le laissaient penser les PMI du mois d'octobre', indique un trader.

Les investisseurs analyseront également de près les 'minutes' de la dernière réunion la Fed, prévues mercredi, en quête d'indications sur ses intentions en matière de baisses des taux.

Au vu de la hausse des dernières semaines, certains stratèges recommandent désormais aux opérateurs de reprendre leur souffle.

'Même si l'action des prix est haussière jusqu'à nouvel ordre, que la saisonnalité est porteuse et l'ambiance à la fête, l'investisseur prudent ne doit pas oublier de régulièrement prendre ses bénéfices et/ou remonter ses stops de protection', rappelle Nicolas Chéron, le responsable de la recherche marchés pour Binck.fr.

'Il serait regrettable de ne pas concrétiser au moins une partie des potentiels gains accumulés après +25% sur le CAC 40 depuis le début de l'année et 500 points de hausse en seulement quelques semaines', fait-il valoir ce matin.

Du coté des valeurs, Peugeot ferme la marche avec -3,3%, suivi de Renault (-2,1%) puis Airbus (-1,6%).

L'avionneur et Emirates Airline ont signé un contrat d'achat portant sur 50 A350-900, les gros-porteurs de dernière génération d'Airbus. La commande a été signée au Dubai Airshow 2019.

Air Arabia, le premier et le plus important transporteur low cost au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a signé une commande ferme de 120 appareils Airbus, dont 73 A320neos, 27 A321neos et 20 A321XLR. L'accord a été signé au salon aéronautique de Dubaï en 2019.

Euronext donne quelques informations suite aux spéculations de la presse concernant une offre potentielle d'Euronext sur Bolsas y Mercados Españoles (BME). Euronext confirme être en discussion avec le conseil d'administration de BME, ce qui pourrait donner lieu ou non à une offre.

SIX Group de son côté a annoncé le lancement d'une offre publique d'achat entièrement en espèces sur Bolsas y Mercados Españoles (BME). L'offre publique d'achat volontaire entièrement en numéraire porte sur 100% du capital de BME pour un montant de 34,00 E par action, soit une valeur totale de 2 843 millions d'euros (3 108 millions de CHF).

Valeurs associées

Euronext Paris +0.18%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer