Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 :cavalier seul à la hausse, franchit +20% en 7 séances
Cercle Finance10/11/2020 à 16:45

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (+1,7% à 5.425) ignore totalement le repli de -2,5% du Nasdaq et confirme la plus puissante et plus rapide vague de rotation sectorielle de son histoire.

Les programmes d'achats qui ont 'switché' la veille en 1 minute chrono de des valeurs 'croissance' vers les 'value' poursuivent le ramassage à perdre haleine des bancaires, aéronautique, hôtellerie/restauration/services.

Le CAC40 franchit en force les 5.400, une zone considérée comme un très bel objectif et le rebond de l'indice franchit allègrement le cap des +20% en 7 séances... ce qui se situe dans le tiercé de tête des plus fortes hausse de l'histoire.

Le marché parisien confirme sa surperformance par rapport aux autres places européennes (notamment Amsterdam qui se replie de -0,6%, ou Milan et Francfort qui ne grappillent que +0,3% ou +0,4%) puisque l'Euro-Stoxx50 ne progresse que d'à peine +1%.

Les investisseurs continuer de 'payer' le communiqué de Pfizer assurant être dans la dernière ligne droite d'un vaccin anti-Covid, qui s'est montré efficace à 90%... un pourcentage jamais atteint en 50 ans pour un 'anti-viral'.

'C'est une performance incroyable quand on sait que l'efficacité des vaccins contre la grippe est habituellement de l'ordre de 50%', soulignent les analystes de Deutsche Bank.

L'effet Pfizer (le titre gagne à peine +1,5% à Wall Street) semble s'étioler à Wall Street, où les grands indices stagnent ou progressent à la marge (+0,2% pour le Dow Jones, -0,9% pour le S&P500) cet après-midi... mais cela semble donner des ailes au CAC40 !

L'absence de résultats et d'informations macroéconomiques majeures aujourd'hui pourrait donner aux opérateurs la possibilité de prendre encore quelques profits avant de nouvelles déclarations de la part des banques centrales.

Christine Lagarde doit en effet ouvrir demain une table ronde virtuelle de la BCE avec ses homologues de la Fed et de la BoE afin de débattre de thématiques présentées comme 'fondamentales', mais qui devrait aussi soulever des questions plus immédiates.

Aux Etats Unis, Robert Kaplan (FED de Dallas) qui s'exprimait au lendemain de l'annonce de Pfizer juge très incertaines les perspectives de 2 prochains trimestres (le potentiel vaccin ne sera pas disponible avant)

En France, la production augmente de nouveau dans l'industrie manufacturière (+2,2% après +0,8%) et dans l'ensemble de l'industrie en septembre (+1,4% après +1,1%), selon les données CVS-CJO de l'Insee.

Au troisième trimestre 2020, le nombre de chômeurs au sens du BIT atteint 2,7 millions de personnes en France (hors Mayotte), en hausse de 628.000 personnes, correspondant à un taux de chômage qui bondit de 1,9 point, à 9,0% de la population active.

Du côté des valeurs, BNP-Paribas domine le classement avec +7,5% et confirme son statut de 'financière' préférée des investisseurs.

Renault poursuit son rebond avec près de +6,7% (après +15% la veille), AXA Airbus et Safran se disputent la 3ème marche du podium avec +5,2%.

Worldline (-3,5%) et Ingenico annoncent qu'à l'issue du règlement-livraison de l'offre réouverte, qui interviendra le 17 novembre, Worldline détiendra 93,91% du capital et au moins 93,05% des droits de vote d'Ingenico, ainsi que 99,64% des OCEANEs Ingenico en circulation.

Klépierre (+17%) annonce avoir placé un emprunt obligataire de 600 millions d'euros à échéance février 2031, avec un coupon annuel de 0,875 %. La plupart des fonds levés seront utilisés pour rembourser les dettes arrivant à échéance au premier trimestre 2021.

Son concurrent Unibail explose de +20% (+30% ce matin) alors que le projet d'augmentation de capital de 3,5MdsE a été rejeté.

Oddo BHF réaffirme sa recommandation 'achat' et son objectif de cours de 41 euros sur Saint-Gobain, au lendemain de l'entrée du groupe en négociations exclusives avec Mutares en vue de la cession de Lapeyre.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.83%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • schrett
    10 novembre18:08

    Attention au retour de bâton!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer