Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : bascule sur mars, au-delà des 5.780, après les PMI US
Cercle Finance19/02/2021 à 16:53

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a basculé sur l'échéance mars sur un gain de 0,7% et poursuit sa progression vers 0,8% à 1H de la clôture (vers 5.780).

Cette séance des '3 sorcières' présente un profil assez classique, avec une prépondérance des acheteurs qui s'étaient un peu assoupis depuis mardi et qui ont semblé retrouver un peu de leur motivation avec les indice PMI 'flash' par IHS Markit publiés ce vendredi de part et d'autre de l'Atlantique.

Le dernier chiffre en date vient de sortir aux Etats Unis : le PMI composite de l'activité globale aux Etats-Unis progresse à la marge, de +0,1 à 58,8Pt pour le mois en cours, son plus haut niveau depuis mars 2015.

Plus précisément, le PMI des 'services' progresse de +0,6 à 58,9 en février, mais le PMI manufacturier US recule de -0,7 à 58,5 en février et c'est un plus bas depuis 2 mois.

Wall Street finit la semaine sur une note positive avec des écart de +0,3% à +0,6% (à 13.950, soit -1%sur la semaine).

En Europe, l'indice PMI flash composite de l'activité globale se redresse à 48,1 en février (47,8 en janvier) favorisé par une croissance de l'industrie manufacturière, notamment en Allemagne où elle progresse de 57,1 vers 60,6.

La hausse du 'composite' a en revanche été freinée par le recul du PMI des 'services' en France avec un recul de 47,3 vers 43,6, lié à la mise en place d'un couvre-feu à 18H qui équivaut à un confinement 'dur' de 12H par jour.

'Le moral des directeurs d'achat a fléchi dans le secteur des services au cours des derniers mois, mais sans connaitre l'effondrement du printemps', tempèrent les économistes d'Oddo BHF.

'Même si les restrictions d'activité perdurent, il y a désormais l'espoir d'une sortie de crise', ajoute la banque privée parisienne, qui prend note de la lente amélioration de la situation sanitaires, malgré l'apparition des variants.

Le chiffre le plus spectaculaire du jour concerne les ventes de détail au Royaume Uni: elles ont plongé de 8,2% en volume au mois de janvier par rapport à décembre 2020, sous l'effet des restrictions nationales imposées par la lutte contre la pandémie de Covid-19, d'après l'ONS.

Elles s'inscrivent en baisse de 5,5% par rapport à février 2020, mois précédent l'émergence de l'épidémie dans le pays, une baisse à comparer toutefois à une contraction de 22,2% observée en avril par rapport à mars.

'Les détaillants devront peut-être endurer quelques mois de plus de ventes déprimées, mais les ménages sont bien placés pour augmenter leurs dépenses une fois les magasins ouverts', estime-t-on chez Capital Economics.

L'événement le plus commenté, c'est l'intervention de Janet Yellen -dans une interview accordée à CNBC- : elle a délivré le message qu'elle soutenait un plan de relance peut-être surdimensionné, mais il faut 'y aller fort pour ressortir l'économie US d'un trou très profond-, sachant qu'il y a beaucoup moins de risque à en faire trop que pas assez.

Après de tels propos, le Dollar fléchit encore, de -0,25% vers 1,213/E

Du coté des valeurs, Renault (-5%) publie un résultat net à -8,05 milliards d'euros au titre de l'année passée, contre +19 millions d'euros en 2019, et une marge opérationnelle à -0,8% du chiffre d'affaires en 2020, contre +4,8% l'année précédente.

Danone (+3%) dévoile au titre de 2020 un BNPA courant en baisse de 13,2% à 3,34 euros et une marge opérationnelle courante de 14% (-150 points de base en données comparables) pour un chiffre d'affaires de 23,62 milliards d'euros, en repli de 6,6% (-1,5% en comparable).

Hermès (+3% après +7% à 1.000E) dévoile au titre de 2020 un résultat net part du groupe en baisse de 9% à 1,38 milliard d'euros et une rentabilité opérationnelle courante de 31%, pour un chiffre d'affaires de 6,39 milliards, en recul de 7% (-6% à taux de change constants).

La capitalisation d'Hermès qui avoisine les 105MdsE dépasse maintenant de 10% celle de Total, l'ex-N°1 du CAC (96MdsE).

Enfin, GTT (Gaztrans) chute de -11,7% après la publication de prévisions pour 2021 qui ont douché les investisseurs.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.83%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer