Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : au contact des 5790Pts, tensions sur l'obligataire
Cercle Finance24/02/2021 à 10:58

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris débute la séance en légère hausse mercredi matin suite à la clôture dans le désordre des marchés d'actions américains la veille à Wall Street. L'indice CAC 40 gagne 0,2% et reste proche des 5790 points.

La Bourse de New York avait terminé la séance en ordre dispersé mardi soir, le Dow Jones ayant fini par grappiller moins de 0,1% tandis que le Nasdaq Composite reculait de 0,5%.

L'indice technologique s'est néanmoins fait quelques frayeurs hier en signant un second 'gap' baissier sous les 13.500 points pour se replier un moment en direction des 13.000 points.

Pour les analystes techniques, une cassure des 12.985 points au cours des jours qui viennent validerait une accélération baissière qui semble déjà s'être enclenchée.

Les tensions sur le compartiment obligataire demeurent en effet bien présentes et constituent toujours la principale source de préoccupation des investisseurs.

Les taux longs américains n'ont pas pu se détendre hier après la publication d'un indice de confiance du consommateur qui s'est amélioré plus fortement que prévu au mois de février, selon le Conference Board.

Par ailleurs, Jerome Powell, le président de la Fed, n'a pas complètement détendu l'atmosphère sur la question de l'inflation lors de son audition bi-annuelle devant le Sénat américain.

'Nous pensons que les investisseurs doivent se préparer à une persistance des débats concernant l'inflation, ce qui pourrait entraîner des épisodes de volatilité', prévient Mark Haefele, le directeur des investissements de la branche gestion de fortune d'UBS.

Sur le plan macroéconomique, les investisseurs seront surtout attentifs aux chiffres des ventes de logements neufs aux Etats-Unis, qui paraîtront au début de l'après-midi.

Après leur sursaut de l'été dernier, la progression des ventes de maisons neuves s'était modérée à la fin de l'année 2020, même si la tendance de fond reste toutefois clairement haussière.

A Paris, Accor publie un résultat net part du groupe en perte de 1,99 milliard d'euros au titre de 2020, contre un bénéfice de 464 millions l'année précédente, pour un excédent brut d'exploitation (EBE) passé de +825 à -391 millions d'une année sur l'autre.

Solvay fait part d'un bénéfice net sous-jacent en contraction de 42,5% à 618 millions d'euros et d'une marge d'EBITDA sous-jacent en baisse d'un point à 21,7% en 2020, pour un chiffre d'affaires en recul de 12,5% à 8,96 milliards (-10% en organique).

Worldline publie un résultat net part du groupe normalisé (hors éléments exceptionnels) en croissance de 20,2% à 361 millions d'euros et une marge d'EBO (excédent brut opérationnel) en amélioration de 60 points de base à 25,5%, au titre de l'année écoulée.

Le résultat net du Groupe Scor ressort à 234 millions d'euros en 2020. Les primes brutes émises atteignent 16 368 millions d'euros en 2020, en hausse de 1,8 % à taux de change constants par rapport à 2019 (+ 0,2 % à taux de change courants).

Valeurs associées

Euronext Paris +0.06%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ccondem1
    24 février11:37

    Mais le CAC est immunisé contre tout, et reste à 5800 : des tensions sur l'obligataire et de celles des variants du virus !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer