Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : appétit pour le risque déjà de retour,Dow Jones +1,8%
Cercle Finance28/01/2021 à 17:45

(CercleFinance.com) - Le renversement de situation est spectaculaire, le CAC a inversé radicalement la vapeur en quelques heures, passant d'une perte de -1,4% (et un plancher de 5.385Pts) à un gain à la clôture de +0,93% vers 5.510Pts.

Ce qui compte le plus, c'est que le CAC40 préserve la zone support des 5.460, lourdement compromise vers 10H.

L'Euro-Stoxx50 est remonté de -1,7% (3.473) vers +0,6% (3.559) et poursuit son redressement dans le sillage de Wall Street: les investisseurs ont vite retrouvé de l'appétit pour le risque et ont oublié les -2,5% perdus la veille et les principaux indices US affichent de +1,3% à +1,8% (le Dow Jones se hisse vers 30.850Pts).

Certains opérateurs commencent à s'inquiéter des retombées de la folie spéculative rebaptisée 'Market Rebellion' où des communautés de 'gamers', épaulés par des 'grosses mains' plus expérimentées, lancent des offensives destinées à faire flamber les cours des actions les plus 'shortées' (American Airlines prenait 60% en préouverture malgré 8,9Mds$ de pertes en 2020), ce qui provoque des dizaines de milliards de pertes pour les Hedge Funds (-91Mds$ depuis le 1er janvier pour les Hedge Funds)... dont on redoute qu'ils se retrouvent contraints de revendre les titres 'en bonne santé' dans leurs portefeuilles.

Le communiqué de la Fed mercredi soir n'a pas eu d'impact notable sur les marchés, même si son président Jerome Powell a réitéré la politique accommodante de la banque centrale, prenant acte du récent ralentissement du rythme de la reprise.

L'agenda économique s'annonçait par ailleurs animé ce jeudi, avec notamment la première estimation du PIB de quatrième trimestre aux Etats-Unis: il a augmenté comme prévu de +4% au quatrième trimestre 2020 en rythme annualisé, d'après la toute première estimation du produit intérieur brut (PIB) du Département du Commerce, après un rebond de 33,4% (chiffre définitif) le trimestre précédent.

Bonne surprise du côté du chômage hebdo: les inscriptions ont diminué de -67.000 la semaine dernière aux Etats-Unis, selon le Département du Travail, pour s'établir à 847 000.

La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 868 000, en hausse de 16 250 d'une semaine à l'autre.

Enfin, le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités a diminué de -203.000 la semaine précédente, à 4.77 millions.

Le Département du Commerce annonce un rebond de +1,6% des ventes de logements neufs aux Etats-Unis en décembre après un plongeon de 12,6% en novembre 2020.

L'indice composite des indicateurs avancés, calculé par le Conference Board, s'est inscrit en hausse de 0,3% le mois dernier, à 109,5 (contre +0,2% anticipé) après des progressions de 0,7% en novembre et de 0,9% en octobre.

STMicroelectronics (+4%) publie un résultat net en croissance (en rythme annuel) de 48,4% à 582 millions de dollars au titre des trois derniers mois de 2020, soit 0,63 dollar par action, et une marge d'exploitation améliorée de 360 points de base à 20,3%. Son PER 2021 s'approche tout près des 25 fois avec un rendement de moins de 1%.

Par ailleurs, STMicroelectronics annonce que Jean-Marc Chéry, président du directoire et directeur général, a accepté la proposition du conseil de surveillance de se rendre disponible pour un renouvellement de ses fonctions actuelles.

Elior Group (-11%, lanterne rouge du SBF120) affiche un chiffre d'affaires de 945 millions d'euros sur son premier trimestre 2020-21 (octobre à décembre 2020), en recul de 27,7% (-26,1% en organique) en comparaison annuelle, impacté par le durcissement des mesures sanitaires.

Oddo BHF réitère sa recommandation 'achat' sur Coface avec un objectif de cours relevé de 9,6 à 10,1 euros, estimant que le groupe d'assurance-crédit 'est en excédent de capital et devrait publier un bon résultat net au quatrième trimestre'.

Credit Suisse maintient sa recommandation de ' sous-performance ' sur le titre ADP et réduit légèrement son objectif de cours à 88 euros, contre 89 euros auparavant.

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer