1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : accroche les 6.100, nouveau carton plein à W-Street
Cercle Finance17/01/2020 à 18:34

(CercleFinance.com) - Comme un symbole, la Bourse de Paris (+1,02%) en termine juste au-dessus du seuil des 6.100 (soit un gain hebdo légèrement supérieur à 1%).

De même, l'Euro-Stoxx50, Wall Street, achèvent le terme boursier de janvier en apothéose: cette séance des '3 sorcières' est ponctué par une pluie de nouveau record historiques absolus (3 sur 3 pour les indices leaders), dans une ambiance qui devient quasi festive, où il est question de chevauchée haussière (mais pas encore d'emballement) appelée à se poursuivre sous un ciel sans nuage où toutes les planètes sont alignées.

Le CAC40 vient de basculer à 16H vers l'échéance février, depuis un 'pic' de 6.110Pts tandis que le CAC40'GR' se hissait au-delà des 16.620Pts (16.624).

Le CAC sort par le haut d'un corridor 5.980/6.060 dans lequel elle semblait enfermée depuis une dizaine de jours.

L'Euro-Stoxx50 (+0,9% à 3.808) refranchit les 3.800 pour la seconde fois de l'année mais re-teste précisément son zénith des 3.816 de fin avril 2015.

L'optimisme des investisseurs américains a été opportunément dopé en ce vendredi d'échéance de produits dérivés par le chiffre sensationnel et époustouflant des mises en chantier au mois de décembre aux Etats Unis: c'est du jamais vu puisque le score s'établit à +16,9% (le consensus tablait sur un banal -0,4%), soit 1.608.000 logements nouveaux en rythme annuel, un record plus revu depuis 2007 (et la bulle des 'subprimes').

Mais +17% au mois de décembre, cela ressemble à une sorte de miracle... et manifestement, personne ne l'a vu venir !

Petit bémol avec la production industrielle des États-Unis qui a reculé de -0,3% en décembre (après +0,8% en novembre), selon les données de la Réserve fédérale, alors que le consensus de marché ne visait qu'un recul de -0,2%.

Plus précisément, la production du seul secteur manufacturier s'est redressée de +0,2%, et de +0,5% en excluant le secteur automobile (lequel a reculé de -4,6%).

Le taux d'utilisation des capacités industrielles est ressorti en baisse de -0,4 point à 77% le mois dernier, un taux inférieur de 0,1 point au consensus.

Enfin, l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan a été mesuré à 99,1 points en estimation préliminaire au mois de janvier (le consensus visait 99,3 points, inchangé par rapport à son niveau affiché au titre du mois de décembre).

Cela n'empêche pas le S&P500 d'aligner un 33ème record absolu (à 3.326,4) depuis le 25 octobre dernier.

L'euro creuse un peu plus ses pertes avec -0,4%, à 1,1095 dollar. Le Brent, pour sa part, avance de +0,4%, pour atteindre 64,9$, le WTI est inchangé à 58,5$.

Dans l'actualité des valeurs, EDF crée l'événement avec une envolée de +9,8% qui se solde par le retracement de la résistance des 11,13E.

Fnac Darty recule de -5,5% après la publication d'un 'warning', lié aux mouvements sociaux pendant la période des fêtes de fin d'année.

Le titre Casino recule de -4% (contre -12,5% à l'ouverture), après avoir annoncé hier soir un chiffre d'affaires de 34,65 milliards d'euros sur l'année 2019, en croissance de +4,2% en organique... mais cette bonne performance commerciale a été éclipsée par la révision à la baisse des objectifs de profits en 2019 (c'est ce 'warning' que les investisseurs retiennent).

En 2019, le groupe Renault (-0,7% au lendemain d'un plus bas intraday de 6 ans) annonce avoir vendu 3.753.723 véhicules dans le monde, en baisse de -3,4% en un an (-130.550 véhicules dont -183.000 sur les marchés iranien, argentin et turc), 'dans un marché qui décroît de -4,8%'.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.54%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer