Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : a du mal à s'éloigner des 4.800, le Nasdaq prend 0,7%
Cercle Finance22/09/2020 à 16:38

(CercleFinance.com) -

La Bourse de Paris tente un rebond technique mais qui demeure poussif (+0,3 à +0,4%, avec un plafonnement vers 4.810) au lendemain d'une chute de -3,7%: le CAC40 sous-performe assez nettement l'Euro-Stoxx50 qui gagne le double, soit +0,7% (à 3.185) mais essentiellement grâce au rebond de +1% de Francfort (qui avait plongé de -4,4% la veille, alors que les places européennes vivaient leur pire séance depuis le 11 juin, avec -4,7% ce jour-là).

Le marché parisien parvient à préserver son plancher estival des 12 juin et 31 juillet (4.780), mais la difficulté à s'éloigner de la zone dangereuse des 4.800 fait tout de même mauvaise impression.

Les prises de bénéfices se sont accélérées avec la peur d'un possible reconfinement - au moins partiel comme au Royaume Unis (bars, pubs, restaurants fermés à 22H, voir empêchés de rouvrir dans les zones à 'haut risque', interdiction de tout groupe de plus de 6 personnes, à l'extérieur comme dans les lieux publics)- des économies européennes, alors que le nombre des cas de contamination au Covid-19 repart désormais à la hausse selon des statistiques parfois peu fiables et à géométrie variable.

Les investisseurs continuent de redouter les effets économiques d'une 'seconde vague' épidémique.

'Si nous continuons de penser que les marchés d'actions gagneront du terrain au cours des prochaines années, la rapide propagation des cas de Covid-19 en Europe fait planer un certain risque sur nos prévisions', reconnaît ainsi Capital Economics.

La Bourse de New York a rouvert en légère hausse (le Dow Jones oscille entre vert et rouge depuis 1 heure) après avoir réussi à limiter sa baisse lundi de façon à préserver des supports cruciaux comme 10.750 sur le Nasdaq (+0,6% malgré la rechute de -5% de Tesla) et 3.280 sur le S&P500 (+0,4% à 3.295).

Les cours du pétrole rebondissent marginalement, avec un brut léger américain qui grappille 0,2% après -4% la veille.

L'Or, tombé vers 1.880$ lundi après-midi, parvenait cependant à préserver les 1.910$ à 22H aux Etats Unis.

Le Nasdaq a réussi à préserver son support crucial des 10.750/10.775 grâce à un ramassage intensif sur les 'GAFAM' et en particulier Apple (+3% au final).

Les marchés obligataires continuent de profiter de la correction sur les Bourses, avec des emprunts de référence européens (Bunds, OAT, Bonos,...) qui se détendent nettement, au plus bas depuis le mois de juillet.

Seule statistique au programme ce mardi, les ventes de logements anciens resortent en hausse de +2,4% selon la NAT (National Association of Realtors) avec 6 millions de ventes de logements anciens en rythme annualisé au titre du mois dernier (un plus haut depuis décembre 2006), conformément au consensus.

Du coté des valeurs, Peugeot et Renault tentent un sursaut de +4,4% et +3,6% respectivement après -7% la veille.

Air-France/KLM (-4% à 3,23E) inscrit un nouveau plancher historique après avoir nettement enfoncé le support des 3.37E.

Suez annonce un accord d'exclusivité avec PreZero, pour lui vendre ses activités recyclage et valorisation des déchets en Suède pour 3,7 milliards de couronnes suédoises (en valeur d'entreprise), soit environ 357 millions d'euros.

LVMH (-0,5%) fait part de la décision de la Cour de Justice du Delaware, qui s'est prononcée en faveur d'un procès devant commencer en janvier 2021, et non pas en novembre 2020 tel que le demandait Tiffany.

Sanofi annonce la fin de la période d'attente prévue par la loi antitrust Hart-Scott-Rodino (HSR) applicable au projet d'acquisition de Principia Biopharma, remplissant une condition de l'OPA que le géant français de la santé a lancé sur cette société, le 28 août.

Barclays a relevé mardi sa recommandation sur Safran de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer', avec un objectif de cours rehaussé de 92 à 109 euros.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.54%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer