Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 :+8% en 3 séances, scrutin US incertain mais Nasdaq +4%
Cercle Finance04/11/2020 à 18:38

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Cela commence à ressembler à des 'achats panique' -à un FOMO- avec une hausse en 3 séance d'une violence sans précédent depuis les séances des 8, 9 et 14 avril dernier.

La Bourse de Paris sera donc passée de -2,3% à +2,4% en quelques heures (de 4.730 à 4.930) (+200Pts en intraday et +250Pts par rapport à la préouverture de 4.680 10 minutes avant les premières cotations).

7% en

A Wall Street, c'est un 'boom' à la hausse historique (+3,5% sur le S&P500, +4,3% sur le Nasdaq), toujours sur 3 séances, et après le meilleur mardi d'élections depuis 1.984.

Contrairement à la logique, les marchés s'envolent avec la matérialisation du 'pire scénario' : résultat serré, nombreuses 'bizarreries' au moment du décompte des votes par correspondance, toutes favorables à Joe Biden.

Les Etats Unis peuvent se préparer à une longue bataille juridique mais le S&P500 et le Nasdaq engrange de +6 à +6,5% en 3 jours.

La hausse a en fait triplé à Wall Street depuis que l'état major de Joe Biden a déclaré juger la victoire du candidat démocrate acquise, avec le basculement des décomptes dans le Michigan et le Winsconsin.

Avec une projection de 270 à 268, Joe Biden est potentiellement élu et les marché payent comme si c'était une affaire définitivement réglée.

Mais même en imaginant une confirmation du scrutin, le Sénat et la Chambre des représentants seront de 2 couleurs différentes, cela aussi, c'était le 'pire scénario'.

Une écart haussier de 5% en intraday pour des motifs contre-intuitifs, c'est assez impressionnant.

Le S&P500 et le Nasdaq s'envolent avec toujours les mêmes locomotives, c'est à dire les GAFAM avec 6% de hausse moyenne.

Dans ce contexte 'd'achats panique', Wall Street occulte totalement la très mauvaise enquête ADP concernant le secteur privé aux Etats-Unis: il n'a créé que 365.000 emplois au mois d'octobre, un chiffre inférieur, et spectaculairement inférieur aux attentes (650.000) et même de plus de moitié par rapport à celui du mois de septembre (+750.000).

La relative bonne surprise, c'est la légère contraction du déficit de la balance commerciale américain qui est passé de 67 milliards de dollars en août à 63,9 milliards en septembre, selon les statistiques publiées aujourd'hui par le US Census Bureau et le U.S. Bureau of Economic Analysis.

Ces statistiques mettent en évidence des excédents avec l'Amérique du Sud et centrale (2,5 milliards d'USD), l'OPEP (1,4 milliard d'USD) et Hong Kong (1,3 milliard d'USD), tandis que le déficit avec la Chine a diminué de 2,1 milliards de dollars pour s'établir à 24,3 milliards de dollars en septembre.

En Europe, les investisseurs ont pris connaissance dans le courant de la matinée des indices PMI définitifs d'IHS Markit concernant le secteur des services au mois d'octobre. Il s'est établi à 50 au mois d'octobre (contre 50,4), signalant une stagnation de l'économie de la région le mois dernier.

Le secteur des services français a accéléré sa contraction au mois d'octobre en raison de l'instauration de couvre-feux dans plusieurs grandes villes de l'Hexagone.

L'indice composite s'est en effet replié à 46,5 le mois dernier contre 47,5 en septembre, signalant la plus forte contraction depuis cinq mois.

En Allemagne, le PMI des services recule de 50,6 vers 49,5, la chute est plus spectaculaire au Royaume Uni avec 51,4 contre 56,1... et ce sera bien pire en novembre avec les reconfinements.

La saison des résultats touche de son côté à sa fin, avec un bilan globalement positif puisque les sociétés européennes ont dépassé de plus de 20% en moyenne les prévisions établies par le consensus (systématiquement minorées par les analystes), selon les calculs de Credit Suisse.

Côté titres, Sanofi et Téléperformance se disputent la 1ère marche du podium avec +6,3% et +6,5% respectivement.

Le titre Téléperformance pulvérise un nouveau record absolu au-delà des 286$ et distance désormais Thalès avec +4,7%.

Le Crédit Agricole publie un résultat net part de 1 769 millions d'euros au troisième trimestre 2020, contre 1 849 millions d'euros au troisième trimestre 2019.

Sur les neuf premiers mois 2020, le résultat net part du Groupe sous-jacent baisse de -9,7% par rapport aux neuf premiers mois 2019. Le produit net bancaire sous-jacent est stable (+0,7%).

Wendel a annoncé un chiffre d'affaires de 1 148,3 millions d'euros au troisième trimestre 2020, soit une baisse de 9,6% par rapport au 3ème trimestre 2019.

AXA (+4%) a réalisé un chiffre d'affaires en baisse de 2% à 73,4 MdsE sur 9 mois (contre 79,7 MdsE l'année dernière). Le chiffre d'affaires est en baisse de 1% au troisième trimestre, avec une hausse de l'activité dans la plupart des lignes de métier.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.83%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer