1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : 1ère inversion polarité intraday depuis 1er octobre
Cercle Finance19/11/2019 à 16:36

(CercleFinance.com) - Nous assistons à l'un des premiers retournement de tendance intraday depuis le 1er octobre.

La bourse de Paris recule à présent de près de -0,3% vers 5.913 après avoir affiché jusqu'à +0,7% de hausse vers midi (nouveau record à 5.966,8 puis 16.200 sur le CAC40 'GR') sans que cette hausse soit justiciable (actualité inexistante).

Le CAC40 a reperdu -50Pts en l'espace de 4 heures, sans davantage d'explication, sinon qu'il n'y a pas dévolution positive dans le dossier commercial sino-américain, ce qui était déjà le cas ce matin et n'a pas empêché le DAX30 de prendre jusqu'à +1,2% à 13.374 et l'Euro-Stoxx50 +0,7% à 3.733

Si les places européennes ont reperdu l'essentiel de leurs gains (l'Euro-Stoxx50 est désormais stable à 3.703), la Bourse de New York a pulvérisé d'entrée de jeu une nouvelle série de records absolus, prolongeant de façon quasi somnambulique la tendance haussière à l'oeuvre depuis le début de l'automne et la série 100% 'bull' qui se perpétue depuis le 23 octobre, avec une 13ème séance de hausse du Dow Jones et un 8ème record absolu depuis le 1er novembre (nouveau zénith à 28.090).

Le Nasdaq a pris +0,3% à 8.578 et le S&P-500 +0,2% à 3.127 (nouveau record également).

Après 1 heure de cotations, le Dow Jones cède -0,2% dans le sillage de Home Depot qui chute de -5% (de mauvais augure à 48H de Thanksgiving), le S&P500 repasse négatif, le Nasdaq conserve +0,1%.

Aucune stat 'macro' à se mettre sous la dent ce mardi en Europe, les ventes d'automobiles ont progressé de +8,7% en octobre, grâce essentiellement à un 'effet de base' positif par comparaison avec octobre 2018.

Seule statistique américaine au menu du jour : les mises en chantier de logements qui ont augmenté de 3,8% en données corrigées des variations saisonnières (CVS) le mois dernier aux États-Unis, à 1.314.000 en rythme annualisé, après 1.266.000 en septembre (chiffre révisé) et contre une hausse un peu plus importante à 1.320.000 attendue.

Donald Trump a reçu Jerome Powell lundi, peut-être en vue d'enterrer la hache de guerre sur la question des taux mais peu d'informations ont filtré de cette entrevue.

'Sauf changements radicaux de l'environnement économique global, il est probable que les politiques monétaires des grandes banques centrales resteront très accommodantes l'année prochaine', rappelle Aurel BGC.

Les investisseurs pourraient néanmoins faire preuve d'une certaine retenue, alors que les analystes recommandent d'adopter un positionnement plus prudent à l'approche de la fin de l'exercice.

Les stratèges de BofA Merrill Lynch font ainsi valoir que les actions européennes se traitent aujourd'hui 5% au-dessus de leur valeur intrinsèque, calculée en fonction des PMI, des rendements obligataires, du cours actuel de l'euro et de l'incertitude politique sur le Vieux Continent.

'Bien qu'elles paraissent chères à première vue, les actions ne sont pas si onéreuses que cela, si l'on se souvient que les taux d'intérêt qui prévalaient il y a un an étaient nettement moins bas qu'aujourd'hui', tempère de son côté César Pérez Ruiz, le directeur des investissements de Pictet Wealth Management.

S'ajoute à cela la crainte de certains investisseurs de passer à côté d'une hausse prolongée des marchés d'actions.

Depuis janvier, les valeurs américaines 'de croissance' ont en effet grimpé de plus de 31%, suivies par les actions européennes (+26%... mais le CAC40 'GR' a passé la barre des +30%), le Japon (+22%, comme le S&P500), l'Asie-Pacifique (+19,5%) et le Royaume-Uni (+18%).

Du coté des valeurs, Accor reste en tête avec +2,4%, devant Renault +1,4%... et au sein du SBF120, c'est Valéo qui domine également (+3%).

easyJet a exercé ses droits d'achat afin d'augmenter sa flotte d'A320neo de 12 nouveaux avions. L'accord porte la commande totale de la compagnie pour la famille A320neo à 159 appareils.

Air Sénégal a également signé un protocole d'entente (MoU) pour une commande de huit avions A220-300.

GE Capital Aviation Services (GECAS), la division de financement et de location d'avions commerciaux de General Electric a signé une commande ferme portant sur 12 Airbus A330neos et sur 20 appareils A321XLR.

Vinci indique qu'il a remporté le contrat portant sur la conception et la construction d'une station de traitement des eaux à Phnom Penh, au Cambodge, une affaire d'environ 200 millions de dollars.

Casino annonce avoir signé une nouvelle ligne de crédit syndiquée de 2MdE et de maturité octobre 2023, dans le cadre du plan de refinancement présenté le 22 octobre.

Le groupe Accor a signé un accord portant sur la cession de 5,2% du capital d'AccorInvest avec plusieurs actionnaires de la société, pour 204 millions d'euros.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.18%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer