1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC40 : +0,5%, une relative déception face au Nasdaq à +2,2%
Cercle Finance04/06/2019 à 18:15

(CercleFinance.com) - La hausse est bien au rendez-vous à la Bourse de Paris (+0,51% vers 5.268) mais c'est un peu décevant puisqu'en l'espace de 90 minutes, le Nasdaq est passé de +1% à +2,2% (l'indice des 'techs' ressort en force du 'territoire de correction', à 7.490).

Le CAC40 a rebondi pour la 3ème fois consécutive dans la zone des 5.160/5.190, l'E-Stoxx50 prend +1% à 3.333, dans le sillage de Francfort et de Milan avec environ +1,5%.

Après un mois de mai à -7%, et alors que des supports cruciaux sont menacés, il semble évident que 'la résistance s'organise' puisque 3 rebonds intraday consécutifs, sans 'actualité' pour le justifier (que des mauvais 'PMI' lundi, et pourtant +90Pts repris), cela ne peut être le fait du hasard, et encore moins de rachats liés à une 'bonne surprise' conjoncturelle.

La 'bonne surprise' est tombée un peu avant 16H lorsque Jerome Powell a déclaré que 'a FED prend très au sérieux le risque de déflation et va agir de manière appropriée pour soutenir la croissance'.

Steven Mnuchin participe également à l'euphorie des marché en estimant un accord sino-américain possible lors du 'G-20' des 28/29 juin prochain (alors que les chinois doutent qu'une rencontre Trump-Xi-Jinping soit envisageable).

Jerome Powell souligne que 'le conflit commercial sino-américain a des effets négatifs sur l'économie, le niveau de neutralité des taux se situe désormais dans la fourchette 2,00/3,00%'.

Le marché obligataire le situe d'ores et déjà en-deçà des 2,00%, vers 1,75%: le T-Bond '3 ans' vient d'inscrire un nouveau plancher annuel un peu en-dessous de 1,80%.

Les investisseurs estiment désormais à 80% la probabilité que la Fed réduise ses taux dès le mois prochain (juillet) et à 90% d'ici la rentrée.

James Bullard, le président de la Réserve fédérale de St. Louis, avait confirmé hier qu'une baisse de taux pourrait être 'bientôt justifiée' au vu des risques de ralentissement de l'économie et de la nécessité de soutenir l'inflation.

En attendant, la décrue des taux se poursuit, en Europe avec des Bunds à -0,21% et des OAT à 0,185%, nouveau plus bas absolu pour les 'bonos' espagnols à 0,65% (contre 0,6950% la veille).

Les chiffres de l'inflation dans la zone euro, publiés dans la matinée, confirment la montée des pressions déflationnistes avec une chute à +1,2% sur 12 mois.

Hors variables volatiles (énergie/alimentation), c'est pire encore avec un taux 'core' qui tombe à 1%, c'est à dire la moitié de l'objectif de la BCE... avec une tendance résolument orientée à la décrue.

Les anticipations d'inflation n'ont jamais été aussi basses sur le Vieux Continent, préviennent les économistes.

L'Euro reste stable face au Dollar, autour de 1,1210, le baril de Brent également peu changé à 60,3$.

Alors que Donald Trump tenait une conférence de presse avec Theresa May, il a estimé que 'le Brexit aura lieu et que ce sera boon bon pour le Royaume Uni'.

Il a délivré un message qui s'adresse à touts les européens: les partenaires de l'OTAN doivent amplifier leurs dépenses d'armement et de défense au sens large.

Il en profite pour dézinguer -le terme n'est pas trop fort- le maire de Londres ('qui fait du très mauvais boulot' ainsi que Jeremy Corbyn ('un personnage négatif')... du jamais vu à l'occasion d'une conférence de presse de cette nature !

Du coté des valeurs, Renault reste leader du CAC40 avec quasiment +4,3% (dans l'attente de la confirmation d'une avancée du projet de rapprochement avec Fiat/Chrysler), Valéo prend +3,3%.

Au sein du SBF120, c'est Faurecia (+6,6%) qui prend la tête, devant Tf1 (+5,1%) puis Plastic Omnium (+4%).

Dans le cadre du processus d'intégration de Gemalto, Thales (+1,1%) et Gemalto ont initié une demande de consentement auprès des porteurs de l'obligation de 400 millions d'euros émise par Gemalto et venant à échéance en septembre 2021.

Le groupe indique que l'ensemble des placements privés effectués par Gemalto aux Etats-Unis ayant par ailleurs été remboursés par anticipation le 13 mai 2019, Thales finalise ainsi l'intégration des financements obligataires de Gemalto.

CNP Assurances annonce l'acquisition de la participation de 49,9 % de CNP Cyprus Insurance Holdings. Cette société est filiale à 50,1 % de CNP Assurances depuis fin 2008. Le prix d'acquisition s'élève à 97,5 ME et sera financé par CNP Assurances sur ses ressources propres.

Oddo relève sa recommandation à Achat contre Neutre sur le titre Lagardère avec un objectif de cours de 27,5 E. ' Suite à la baisse récente du cours (-10% depuis 1 mois), nous estimons que le cours ne valorise pas le plan de transformation en cours (recentrage sur l'édition et le travel retail) ' indique Oddo.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.40%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer