Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

CAC4: rebondit sur 7.500 grâce aux records en cascade aux US
information fournie par Cercle Finance 10/07/2024 à 17:13

(CercleFinance.com) - La bourse de Paris obéit à un scénario un peu inverse à celui observé mardi : en repli initial vers 7.490 (le plancher testé la veille, mais également au lendemain du 1er tour des législatives), la CAC40 se redresse, repasse dans le vert, engrange +0,8% à l'heure du déjeuner puis se stabilise autour d'un pivot de 7.570 (soit +0,7 à +0,8%).

Les valeurs françaises bénéficient d'une nette détente des taux (-7,5Pts pour nos OAT (vers 3,1800%), la trajectoire est inverse de celle de la veille) tandis que le 'spread' avec le Bund (-5Pts à 2,5300%) se contracte de -2,5Pts (ce qui efface le creusement de +2,5Pts de mardi).

L'Euro-Stoxx50 (+0,9% vers 4.950) bénéficie également de l'embellie sur l'obligataire, ce qui lui permet de s'éloigner du point d'inflexion des 4.900Pts.
Wall Street poursuit inexorablement son rallye et inscrit une nouvelle rafale de records absolus (7ème consécutif) : 27ème pour le Nasdaq (+0,5%) à 18.550, 37ème pour le 'S&P' (+0,3%) à 5.596, le Dow Jones somnole vers 39.300.

Le seul chiffre du jour est d'importance mineure : les stocks des grossistes aux Etats-Unis ont augmenté de 0,6% en mai en rythme séquentiel, selon le Département du Commerce, après une hausse de 0,2% le mois précédent (révisée d'une croissance de 0,1% estimée initialement).

Les ventes des grossistes américains ayant pour leur part progressé de 0,4% en mai par rapport au mois précédent, il leur fallait 1,35 mois pour écouler leurs stocks, un ratio stable par rapport à celui observé en avril.

Les investisseurs n'attendent aucune surprise de la deuxième audition de Jerome Powell, le président de la Fed, devant la Chambre des représentants, prévue dans l'après-midi.

Hier, devant le Sénat, le patron de la Réserve fédérale avait préparé le terrain à une baisse des taux en septembre prochain en se félicitant du reflux de l'inflation et de la baisse des tensions sur le marché du travail.

'Point important: il a mis en exergue le risque de baisser trop tardivement ou trop peu les taux ce qui pourrait entraîner des effets négatifs sur l'activité économique et l'emploi', fait valoir Christopher Dembik, chez Pictet AM.
'Tout est prêt pour une baisse des taux à la rentrée', en déduit le stratège.

Le FOREX reste calme avec un Euro qui grappille 0,05% vers 1,0820 (tout semble figé depuis vendredi dernier), l'Or maintient ses gains de la veille vers 2.375$/Oz.

Dans l'actualité des sociétés tricolores, BNP Paribas a annoncé la signature d'un partenariat pluriannuel avec Mistral AI qui va lui permettre d'avoir accès à tous les modèles commerciaux actuels et futurs de la start-up dans les métiers de la banque.

Vallourec annonce s'être vu attribué un contrat par TotalEnergies pour lui fournir près de 5.000 tonnes de tubes OCTG et des services associés, à destination du projet en eaux profondes Kaminho, au large des côtes angolaises.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.