1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : un redressement qui semble appelé à se poursuivre
Cercle Finance07/04/2020 à 08:29

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait poursuivre son redressement mardi matin à la faveur du ralentissement apparent de l'épidémie de coronavirus, dont a largement profité Wall Street hier.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin avril - avance de 79,5 points à 4423,5 points, annonçant une ouverture en territoire positif après une progression de 4,6% la veille.

Porté par la perspective d'un aplatissement imminent de la courbe de la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis, l'indice Dow Jones a signé hier un impressionnant rebond de 7,7%.

La Bourse de Tokyo s'est inscrite dans son sillage mardi, avec des gains qui avoisinaient les 2% en fin de séance.

Le rally de Wall Street semble d'autant plus surréaliste que le baril de pétrole a de nouveau lâché 7% hier, de crainte que l'OPEP - avec à sa tête l'Arabie Saoudite - et la Russie tergiversent en matière de réduction de la production pétrolière, ce qui mettrait encore plus en difficulté les groupes pétroliers américains.

Les cours du pétrole reprenaient néanmoins plus de 3% ce matin, à 27 dollars le baril pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).

Les investisseurs n'ont pas paru plus impressionnés par l'annonce de l'admission de Boris Johnson en soins intensifs et de la suspension de son rôle de premier ministre du Royaume-Uni.

En Europe, les discussions se poursuivent sur la mise en place d'une réponse économique commune à la crise sanitaire en cours, avec une nouvelle réunion de l'Eurogroupe programmée dans la journée.

Au-delà de l'assouplissement des critères de Maastricht, les investisseurs attendent des mesures de solidarité coordonnées de nature à les rassurer sur l'unité de la zone euro.

'Le lancement de corona bonds ou le recours au Mécanisme Européen de Stabilité (MES) pourrait être un plus grand pas encore vers une solidarité budgétaire accrue des Etats de l'Union', jugent ainsi les experts de LFDE.

'Le tunnel est sans doute encore long, mais les lumières qui émergent nous rapprochent un peu plus de la sortie', assure la société de gestion de portefeuille.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.78%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer