Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : regain de prudence avant l'inflation américaine
Cercle Finance10/03/2021 à 08:30

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (Crédit photo : L. Grassin)

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (Crédit photo : L. Grassin)

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait débuter en baisse mercredi matin, un regain de prudence venant interrompre le rebond du début de semaine avant la publication des chiffres très attendus de l'inflation aux Etats-Unis.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - livraison fin mars - cède 11 points à 5912 points, annonçant un début de séance sur une note négative.

Le Département du Travail américain dévoilera ses statistiques mensuelles des prix à la consommation à 14h30 (heure de Paris), un rendez-vous très attendu au vu des craintes de résurgence de l'inflation et d'accélération de la remontée des taux d'intérêt qui ont récemment secoué les marchés.

'Les effets de base vont commencer à pousser l'inflation vers le haut en février, et cela va s'amplifier en mars, avril et mai', préviennent les économistes d'Oddo BHF.

'De plus, les prix de l'essence ont bondi le mois dernier', rappelle la banque privée parisienne.

L'inflation est attendue à 1,7% sur un an, contre +1,4% en janvier, un niveau qui pourrait la porter entre 3% et 4% à la mi-2021, selon Oddo.

Des chiffres supérieurs aux attentes seraient toutefois susceptibles de déclencher une nouvelle poussée des rendements obligataires et provoquer une nouvelle secousse sur les marchés.

Sur le marché des emprunts d'Etat, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans s'affiche à 1,54%, un niveau très inférieur aux pics atteints la semaine passée.

Le dix ans allemand évolue quant à lui sur une note stable, à -0,30%.

Pour les stratèges d'UBS, la volatilité des rendements obligataires promet une route 'tortueuse' vers la reprise en Europe.

Une enquête de Bank of America sur les allocations d'actifs montre toutefois que les investisseurs ont injecté 22,2 milliards de dollars dans les marchés d'actions la semaine dernière, un montant que la banque d'affaires américaine juge 'considérable'.

L'indice de volatilité VIX est d'ailleurs orienté à la baisse ce matin perdant plus de 5% à 24 points.

Après deux semaines de rotation sectorielle quasi-ininterrompue, le mouvement en faveur des valeurs cycliques semble en revanche sur le point de s'inverser.

La Bourse de New York a terminé dans le vert mardi, les technologiques ayant signé leur meilleure journée depuis novembre dernier.

Si le Dow Jones ne grapillait que 0,1% au final, le Nasdaq Composite bondissait lui de 3,7%, une performance qui lui permet de s'extraire de la zone de correction dans lequel l'indice était entré la veille.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.11%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • lsleleu
    10 mars09:33

    le cac est presque au plus haut plus dure sera la chute l'avenir n'est pas aussi rose que le prétend l'indice !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer