Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : peu de changement en vue en attendant Powell
Cercle Finance23/02/2021 à 08:33

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait débuter inchangée mardi dans un marché qui s'annonce étroit en attendant l'allocution du président de la Fed devant le Sénat américain, prévue dans l'après-midi.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - échéance fin mars - se replie d'à peine 0,5 point à 5762,5 points, annonçant une ouverture autour de l'équilibre.

Les tensions sur le compartiment obligataire demeurent la principale source de préoccupation des investisseurs, même si un certain calme semble s'être installé sur le marché depuis quelques heures.

'Christine Lagarde a retenu toute l'attention des marchés financiers hier en affirmant que la BCE suivait de près l'évolution des rendements à maturité longue', soulignent ce matin les équipes de Danske Bank.

Le rendement du Bund allemand à 10 ans - souvent considéré comme le taux d'emprunt de référence de la zone euro - s'est contracté de trois points lundi après avoir culminé à des pics depuis l'été dernier.

'La grande question est de savoir si Powell suivra le même chemin que Lagarde lors de son audition aujourd'hui', poursuivent les analystes de Danske Bank.

Pour bon nombre d'observateurs, son intervention sera l'occasion de rappeler que la Réserve fédérale n'envisage pas le moindre resserrement de sa politique monétaire dans l'immédiat.

'Les soubresauts à venir sur l'inflation ne vont pas la détourner de son objectif d'emploi, qui est encore très éloigné', rappellent ainsi les équipes d'Oddo BHF.

La politique ultra-accommodante de la Fed reste l'un des principaux moteurs du 'rally' en cours des marchés américains, qui a récemment porté les indices new-yorkais à de nouveaux hauts plus hauts historiques.

L'audition du président de la Fed par la commission bancaire du Sénat débutera à 16h00 (heure de Paris). A la même heure sera dévoilé l'indice de confiance du consommateur américain.

Bien que l'enquête du Conference Board présente la spécificité de porter son attention sur les conditions du marché du travail - qui peine à se redresser - l'indice est attendu en légère progression ce mois-ci.

Sur le plan technique, les analystes mettent en évidence des indicateurs qui se sont renforcés au niveau graphique, une tendance qui maintient d'après eux le marché parisien dans une configuration favorable.

'La conservation de la zone supérieure des 5750 à 5795 points devrait lui permettre d'aller tester rapidement la résistance majeur des 5850 points', assure-t-on chez Kiplink.

'Dans ces conditions, cette séquence positive devrait trouver son apogée sur un plateau de long terme (vieux de 12 mois) à 5890/5910 points', ajoute la société de gestion parisienne.

Côté baisse, les premiers gaps de retournement se situent à 5650 et 5625 points, ce qui laisse une certaine marge de sécurité d'évolution à l'indice parisien pour les séances à venir, estime Kiplink.

Valeurs associées

Euronext Paris +2.08%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer