1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

CAC 40: pas de bons auspices pour démarrer le trimestre

Cercle Finance03/04/2018 à 08:27

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse mardi matin après le long week-end de Pâques, alors que persistent les inquiétudes liées aux valeurs technologiques américaines et à la politique commerciale des Etats-Unis.

Vers 8h15, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 - livraison avril - recule de 30,5 points à 5124 points, annonçant un début de séance dans le rouge.

Cette première séance du deuxième trimestre ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices, les craintes des investisseurs ayant été ravivées par un nouvel accès de faiblesse à Wall Street lundi.

Le Dow Jones a dévissé de plus 750 points pour toucher un nouveau plancher de 12 mois hier en cours de séance, avant de finalement limiter la casse en finissant sur un repli de 1,9%.

Mais le Nasdaq a décroché de plus de 2,7% et effacé en quelques heures la totalité de ses gains annuel (+2,3%), sous l'impulsion d'une nouvelle dégringolade des géants du numérique, les fameux 'GAFA'.

Amazon a chuté de plus de 5% alors que le détaillant en ligne reste dans le collimateur de l'administration Trump qui évoque une concurrence déloyale compte tenu des montages fiscaux pratiqués par la firme de Jeff Bezos.

Facebook a plongé, lui, de 2,8% dans la perspective d'une remise en cause de son modèle économique, tandis que Tesla dévissait de 5% alors qu'un vent de panique commence à souffler parmi les détenteurs de la dette du groupe.

L'un des titres les plus attaqués de la journée fut Intel (-6,1%) alors qu'Apple pourrait se passer des puces du numéro un mondial des semi-conducteurs dès 2020 en produisant ses propres composants haute performance exclusifs.

Les investisseurs attendent maintenant de prendre connaissance des chiffres de l'activité manufacturière en Europe, qui seront dévoilés dans la matinée.

Dans de telles conditions, l'enclenchement d'une nouvelle vague de baisse en direction des 5000 ne semble toujours pas invalidé et, si son potentiel est égal à la précédente, le marché parisien pourrait bien s'en aller corriger jusque vers 4625 points, voire 4500 points, préviennent les analystes techniques.

Valeurs associées

-0.33%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer