1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

CAC 40: Paris toujours en repli, passe sous les 5.300 points
Cercle Finance05/09/2018 à 10:58

(CercleFinance.com) - Au lendemain d'une séance de lourd repli, le CAC 40 poursuit une baisse qui l'emmène désormais sous la barre symbolique des 5.300 points.

Ainsi, peu avant 11 heures, l'indice phare de la place de marché parisienne s'affiche 5.280 points, reculant de -1,2% et manquant clairement de market movers positifs en cette première semaine de septembre.

'Les sujets d'incertitude restent nombreux en cette rentrée, ce qui explique certainement la prudence des investisseurs. Outre la question de nouvelles mesures protectionnistes que pourraient annoncer les États-Unis à l'égard de la Chine, le ralentissement économique mondiale qui est désormais incontestable et le risque italien sont clairement sur les radars. (...) Enfin, les valeurs technologiques, qui ont été beaucoup chahutées cet été, seront sous le feu des projecteurs cette séance puisque les dirigeants de Twitter, Facebook et Google vont témoigner devant le Congrès américain sur le risque d'interférences russes dans le cadre des élections qui vont avoir lieu cet automne', retient ce matin Saxo Banque.

Du côté des statistiques, la matinée a été marquée par la publication de l'indice PMI composite de la zone euro et de l'indice PMI des services pour la France, tous les deux pour le mois d'août.

La zone euro a ainsi conservé un rythme de croissance très proche de celui du mois dernier, au vu de l'indice PMI final IHS Markit composite de l'activité globale qui s'inscrit à 54,5 en août (contre 54,3 en juillet), dépassant quelque peu son estimation flash.

L'expansion s'accélère légèrement tant dans le secteur manufacturier que dans celui des services et affiche des rythmes similaires dans les deux secteurs. L'activité économique progresse dans l'ensemble de la zone euro, l'Irlande continuant de mener la croissance.

L'indice final IHS Markit de l'activité de services en France s'établit pour sa part à 55.4 en août, en hausse par rapport à juillet (54,9). De même, l'Indice final IHS Markit Composite de l'Activité Globale en France s'établit à 54.9, contre 54.4 en juillet.

Les données du mois d'août signalent ainsi une nouvelle hausse soutenue de l'activité dans le secteur des services français en août, même si le taux d'expansion reste inférieur à ceux du début de l'année.

Un peu plus tard dans la journée, ce sont les stocks de pétrole et la balance commerciale des États-Unis qui seront connus.

En attendant, ce matin, l'euro est légèrement dans le rouge (-0,1%), à 1,1570 dollar. Même évolution pour le Brent, qui s'affiche à 77,75 dollars.

Dans l'actualité des valeurs, bioMérieux publie un résultat net des six premiers mois de 2018 en progression de 33% à 134 millions d'euros, et un résultat opérationnel courant contributif en hausse de 7,1% à 185 millions, soit une marge de 15,8% contre 15,2% sur la même période de 2017.

Au 30 juin 2018, le chiffre d'affaires du spécialiste du diagnostic in vitro a atteint 1,169 milliard d'euros, en progression de 3,1% en données publiées et en croissance de 10,4% à taux de change et périmètre constants.

BioMérieux s'affiche ainsi comme la plus forte hausse du SBF 120, gagnant près de 8,5%.

Marie Brizard, qui a annoncé hier soir revoir à la baisse ses perspectives d'EBITDA pour 2018, s'affiche en net recul : -10,3% à 11 heures.

GTT (Gaztransport & Technigaz) a annoncé avoir reçu une nouvelle notification de commande de la part d'un chantier coréen, portant sur la conception des cuves d'un nouveau méthanier d'une capacité de 174.000 m3, construit pour le compte d'un armateur européen. Le titre est bien orienté ce matin (+1,6%).

Valeurs associées

+1.70%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer