1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : les investisseurs s'écartent à nouveau des actions
Cercle Finance26/03/2020 à 08:29

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait repartir en baisse jeudi matin, les investisseurs marquant une pause après deux séances de forte progression favorisées par la mise en place d'un gigantesque plan de relance budgétaire aux Etats-Unis.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin avril - cède 119 points à 4304,5 points, annonçant une ouverture dans le rouge.

Les sénateurs américains ont ratifié dans la nuit un plan de soutien à l'économie de quelque 2.000 milliards de dollars destiné à faire face aux conséquences économiques désastreuses de l'épidémie de coronavirus.

Mais le vote du 'Covid Bill' rentre maintenant dans la catégorie du 'fait accompli' et la réaction favorable des places boursières pourrait ne se révéler que temporaire.

'Les mesures maintenant intégrées, les acheteurs devraient s'écarter du marché', préviennent ce matin les équipes d'IG.

Pour le courtier britannique, une seconde vague de correction risque maintenant se mettre en place, notamment en cas d'accélération de la propagation du Covid-19 aux Etats-Unis.

'Plus l'administration américaine traînera à se concentrer sur le vrai problème, le virus, plus cette dernière devra multiplier les mesures de soutien sans réel effet à court terme', explique le broker.

Les investisseurs surveilleront avec une attention toute particulière, à l'heure du déjeuner, le chiffre des inscriptions hebdomadaire au chômage aux Etats-Unis, qui devrait être passé de 281.000 à 1,5 million de dossiers en une semaine.

Un bond d'une ampleur jamais observée, pas même durant la crise financière de 2008.

'Nous ne serions pas surpris que ce chiffre soit encore plus élevé compte tenu de la teneur des informations locales aux Etats-Unis', préviennent les économistes de Danske Bank.

Les analystes de la banque danoise estiment toutefois qu'un 'pic' de mauvaises nouvelles pourrait bientôt être atteint concernant l'évolution de la maladie.

'Nous commençons déjà à voir des signes selon lesquels le nombre de nouveaux cas a atteint des sommets en Italie. Les taux de croissance des nombres d'infections comme de décès montrent clairement des signes de ralentissement', poursuit ainsi Danske Bank.

'Avec un zénith qui semble se profiler dans un nombre croissant de pays, nous pourrions nous approcher d'un 'pic' en termes de mauvaises nouvelles ayant trait au Covid-19, même si le nombre total de morts pourrait encore progresser pendant quelque temps', indique la banque.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.57%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer