1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : les investisseurs hésitent à poursuivre le rebond
Cercle Finance08/04/2020 à 08:29

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse mercredi matin et abandonner une partie de ses gains des deux séances précédentes, les investisseurs hésitant à poursuivre le récent rebond dans un contexte sanitaire qui apparaît toujours très tendu.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison avril - rétrocède 69,5 points à 4367,5 points, annonçant un début de séance dans le rouge.

Après plusieurs semaines éprouvantes, les marchés d'actions avaient réussi à reprendre quelques couleurs depuis le début de la semaine grâce à une série de chiffres encourageants dans la lutte contre l'épidémie de nouveau coronavirus.

'Nous continuons d'observer des signes évoquant un pic de contaminations aux Etats-Unis, où la croissance des nouvelles infections est désormais inférieure à 10%', rappelle ainsi Danske Bank.

'En Europe aussi, l'amélioration se poursuit avec une nette tendance à la baisse des décès en Italie et dans d'autres pays - à l'exception du Royaume-Uni - où les taux de nouvelles infections sont repassés en-dessous des 5%', poursuit la banque danoise.

Mais, dans le même temps, le Japon a décidé de déclencher l'état d'urgence sanitaire, la Chine renforce ses mesures anti-pandémie, la France compte plus de 10.000 morts et la ville de New York doit faire face à un nombre record de victimes.

Autant d'éléments qui montrent que le problème du Covid-19 est loin d'être réglé et qui sont peut-être à l'origine du spectaculaire retournement de tendance opéré à Wall Street hier soir.

Après s'être envolé de 4%, le Dow Jones a en effet fini sur un repli de l'ordre de 0,1% mardi.

Sur le fond, le niveau de volatilité semble, malgré tout, se réduire puisque l'indice VIX du CBOE a doucement reflué sous le seuil des 50 points pour même s'enfoncer sous les 45 points.

Chez Cholet Dupont, on recommande de profiter des éventuels sursauts de volatilité qui pourraient survenir et accompagner des retours en arrière des indices, en vue de compléter ses portefeuilles dans une optique à moyen terme.

'Le potentiel de hausse à 6 et 12 mois s'est accru', explique Vincent Guenzi, un gérant de la société de gestion parisienne.

'Il dépasse respectivement 10% et 20% selon les indices, ce qui peut paraître optimiste', ajoute le professionnel.

'Mais ces objectifs nous semblent atteignables en cas de reprise assez rapide de l'activité (scénario en V à partir de l'été)', souligne-t-il.

Le regain d'appétit pour le risque semble avoir également favorisé les cours du pétrole, dont les cours alternent néanmoins séquences de hausse et de baisse en fonction des rumeurs entourant les discussions entre l'Arabie Saoudite et la Russie en vue d'une réduction des quotas de production.

Après sa rechute de la veille, le baril de brut léger américain reprend actuellement près de 5% à 24,7 dollars.

Valeurs associées

Euronext Paris +3.36%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer