Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

CAC 40 : le marché pris dans la torpeur estivale
information fournie par Cercle Finance09/08/2022 à 08:35

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (crédit photo :  / L. Grassin )

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (crédit photo : / L. Grassin )

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est attendue sur une note stable mardi matin, les investisseurs semblant opter pour une certaine prudence après le récent rebond des grands indices boursiers.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur le CAC 40 - échéance fin août - est virtuellement inchangé, à 6513 points, annonçant un début de séance sans grand changement.

Le marché parisien a repris 12,5% en ligne droite depuis le début du mois de juillet, ce qui lui permet désormais d'afficher un repli limité de moins de 9% depuis le 1er janvier.

Avec la pause estivale, la séance qui s'ouvre devrait rester particulièrement calme et faible en termes de volumes d'échanges des deux côtés de l'Atlantique .

Les places boursières pourraient néanmoins sortir de leur torpeur estivale alors que se présente une période de l'année traditionnellement propice à la volatilité, du fait des volumes d'activité réduits.

Le programme du jour s'annonce assez pauvre en indicateurs macroéconomiques, hormis ceux sur la productivité aux Etats-Unis, mais les éléments susceptibles d'agiter les marchés ne manquent pas.

Le calme apparent pourrait ainsi vite disparaître face à l'abondance de facteurs susceptibles de déstabiliser les marchés à court terme, qui vont d'une menace d'une récession à la flambée de l'inflation en passant par le resserrement des banques centrales.

Les stratèges rappellent que le mois d'août constitue habituellement une mauvaise période de l'année pour se montrer agressif, un constat qui apparaît particulièrement d'actualité cette année au vu des nombreuses incertitudes se profilant à l'horizon.

Si certains éléments devaient évoluer dans le mauvais sens, les marchés d'actions pourraient aisément un mouvement de repli, préviennent les analystes.

'Bien que le rally actuel soit impressionnant, nous ne nous attendons pas à ce que les marchés d'actions reviennent à de nouveaux sommets historiques dans les mois qui viennent, comme ils avaient pu le faire suite au plongeon lié à la guerre commerciale de 2018 et à la fin du Covid en 2020', avertit Mike Gibbs, le responsable du portefeuille d'actions et de la stratégie technique chez Raymond James.

Le principal obstacle à court terme se dessinera demain, avec la publication des derniers chiffres de l'inflation aux Etats-Unis.

L'approche de la prochaine réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, prévue les 20 et 21 septembre, risque également d'accentuer, à terme, la nervosité des investisseurs.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.55%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.