Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : le krach pétrolier va laisser des traces
Cercle Finance21/04/2020 à 08:31

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait débuter en baisse mardi matin, l'impact de la dégringolade des prix du pétrole la veille semblant avoir littéralement abasourdi les investisseurs.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison mai - recule de 88,5 points à 4409 points, annonçant un début de séance dans le rouge.

Dans un scénario totalement inouï, le baril de brut léger américain WTI a vu hier - pour la première fois de son histoire - son cours basculer en territoire négatif, sous le seuil de zéro.

En autre termes, l'acheteur est désormais payé pour prendre livraison d'un produit disponible en quantités presque illimitées.

Le 'krach' pétrolier de lundi semble néanmoins s'expliquer par des facteurs essentiellement techniques.

Les détenteurs de contrats 'mai' sont en effet confrontés à l'expiration aujourd'hui de leur échéance alors que personne ne semble en mesure de prendre livraison du produit physique, puisque les capacités de stockage ont atteint leur niveau de saturation aux Etats-Unis.

Les opérateurs commencent à s'inquiéter: avec des prix pétroliers inférieurs à zéro, combien de banques d'affaires, de traders et de 'hedge funds' vont être ruinés ou acculés à la liquidation de leurs actifs?

Si les économistes prévoient un redressement du baril WTI en direction des 50 dollars dans le courant du second semestre, le compartiment énergétique devrait - dans l'intervalle - continuer de lourdement peser sur les marchés.

Les investisseurs semblent tout aussi déroutés par les rumeurs entourant l'état de santé du leader nord-coréen Kim Jong-un et par l'interdiction temporaire par le président américain Donald Trump de toute immigration aux Etats-Unis.

Apre?s leur rebond des deux dernières semaines, les indices boursiers pourraient donc décider d'effectuer une 'pause' en attendant d'obtenir une meilleure compre?hension de la crise e?conomique et de ses re?percussions a? court et moyen terme.

Sur le plan de la conjoncture, les investisseurs attendent l'indice ZEW reflétant le sentiment des investisseurs allemands, qui devrait avoir subi de plein fouet la crise liée au Covid-19.

Les économistes attendent un indice de l'ordre de -60 au titre du mois d'avril, après -49,5 en mars.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.06%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer