Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : la tendance reste orientée à la hausse
Cercle Finance09/04/2021 à 08:31

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (Crédits photo : L. Grassin)

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (Crédits photo : L. Grassin)

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait rester orientée à la hausse vendredi matin, alors que le S&P 500 a inscrit hier un nouveau record de clôture, soutenu par la perspective d'une politique monétaire toujours très favorable aux Etats-Unis.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur le CAC 40 - livraison fin avril - progresse de quatre points à 6169 points, annonçant une progression modérée à l'ouverture.

Depuis le début de l'année, l'indice-vedette de la Bourse de Paris affiche un gain de plus de 11%, ce qui lui permet de surperformer assez nettement l'indice S&P 500 qui s'est, pour sa part, adjugé 9%.

De manière générale, les actions de la zone euro ont fait mieux que la plupart des marchés mondiaux en ce début d'année, portés par la perspective d'un redressement de l'activité avec l'accélération prévue des vaccinations au deuxième trimestre.

Ce rally de début d'année incite toutefois certains investisseurs à jouer la prudence, estimant que le marché est devenu trop optimiste sur la reprise économique en cours.

'L'avancée chaotique de la vaccination pourrait peser sur le moral du marché', avertissent ainsi les experts de Swiss Life Asset Managers.

'Les analystes anticipent en outre un redressement relativement lent des bénéfices, les performances à venir devraient donc être davantage conformes au reste du globe', ajoutent-ils.

A ce titre, les volumes d'échanges sur le CAC demeurent dignes d'une milieu de mois d'août, avec pas même trois milliards d'euros traités hier sur l'indice-phare.

Ce peu d'entrain des acheteurs alors que le marché est au zénith peut être considéré comme troublant dans un environnement censé demeurer très clairement positif pour les actifs risqués.

'Les investisseurs intègrent de plus en plus le scénario parfait et les indicateurs de positionnement sur les marchés d'actions sont désormais élevés, mettant en lumière une fragilité latente en cas de risque non anticipé', prévient Benjamin Melman, le directeur des investissements chez Edmond de Rothschild Asset Management.

Pour le stratège, un accès de volatilité devient tout à fait possible, ce qui a d'ailleurs conduit le gestionnaire d'actifs à réduire tactiquement le poids de son exposition aux actions.

Hier, Wall Street avait de nouveau terminé en territoire record, avec un S&P 500 (+0,4%) qui a inscrit un nouveau plus haut absolu de clôture, le 20ème cette année.

L'intervention de Jerome Powell lors d'un meeting organisé par le FMI a confirmé la teneur des 'minutes' de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale publiées la veille.

En l'espèce, la politique monétaire devrait rester ultra-accommodante jusqu'à ce que le plein emploi soit atteint et la récente poussée de l'inflation ne devrait être que temporaire.

Conséquence, les obligations du Trésor américain à 10 ans se détendaient de trois points de base, autour de 1,63%.

Les investisseurs seront attentifs cet après-midi aux chiffres des prix à la production industrielle aux Etats-Unis, qui leur apporteront de nouveaux éléments intéressants concernant le niveau de l'inflation, avant de prendre connaissance plus tard dans la journée des stocks des grossistes.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.40%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer