Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

CAC 40: la Fed alimente la perplexité des investisseurs
information fournie par Cercle Finance21/09/2023 à 08:31

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait s'inscrire en baisse jeudi à l'ouverture, dans le sillage de Wall Street et des places asiatiques, les investisseurs se montrant perplexes suite aux dernières annonces faites par la Réserve fédérale américaine.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - échéance octobre - lâche 73 points à 7283,5 points, annonçant un début de séance dans le rouge.

La Fed a mis fin hier soir à des mois de suspense en maintenant inchangés ses principaux taux directeurs, une décision qui était largement anticipée par le marché.

Certains commentateurs se sont empressés de considérer que le cycle de hausse était terminé lorsque son président, Jerome Powell, a annoncé une révision de la prévision d'inflation de l'institution à 2,6% contre 3,7% en 2024, puis évoqué un maintien des taux au-delà de 5% d'ici fin 2024.

Mais les investisseurs ont surtout retenu que le patron de la banque centrale américaine a exprimé sa confiance dans la solidité de l'économie américaine, refroidissant ainsi les espoirs de baisses de taux l'an prochain.

'Les projections révisées des responsables de la Fed en matière d'évolution des taux d'intérêt continuent de tabler sur une nouvelle hausse de taux en 2024 et la Fed semble désormais miser sur un 'atterrissage en douceur' de l'économie', soulignent les analystes de Commerzbank.

'Le fait que la croissance ait été plus forte que prévue justifie des taux élevés plus longtemps', renchérit Bastien Drut, responsable de la stratégie et des études économiques chez CPR AM.

Ce dernier élément a fait reculer les indices de Wall Street et grimper les rendements obligataires puisque de nombreux investisseurs espéraient un message plus accommodant, ce qui avait permis aux indices boursiers de rebondir ces derniers jours.

Suite à cet exercice de communication tout en nuance, les traders évaluent à 33% environ la probabilité que la Fed remonte à nouveau ses taux au terme de sa réunion de novembre, d'après le baromètre FedWatch du CME Group.

Sur le compartiment obligataire, le dix ans américain se redresse vers un nouveau sommet de 4,3950%, ce qui signifie qu'il prend la direction des 4,50% d'après les spécialistes.

En réaction aux annonces de la Fed, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé au plus bas du jour, signant un repli de près de 1,4% tandis que le CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale perdait 0,7%.

Le marché prendra connaissance dans l'après-midi d'une série de statistiques américaines, dont l'indice de la Fed de Philadelphie, les inscriptions aux allocations chômage et les indicateurs avancés du Conference Board.

Autre grand rendez-vous de la séance, la Banque d'Angleterre (BoE), devrait opter, à l'heure du déjeuner, pour une nouvelle hausse du loyer de l'argent au risque d'entraîner l'économie britannique dans une récession.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.24%

2 commentaires

  • 21 septembre09:36

    Déjà 5 sera juste normal. L argent gratuit tu finis toujours par le payer en inflation.


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.