1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : la correction devrait se poursuivre
Cercle Finance26/02/2020 à 08:29

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait poursuivre sa correction mercredi en début de séance, dans le sillage notamment de Wall Street qui a encore dévissé hier soir.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin mars - recule de 96 points à 5635,5 points, annonçant un nouveau repli à l'ouverture.

Mardi, après une tentative de rebond avortée, l'indice phare de la Bourse de Paris avait perdu 2% dans des volumes massifs de 6,2 milliards de dollars après déjà quasiment 8 milliards d'euros échangés la veille.

En seulement quatre séances, le marché parisien a effacé la totalité des gains des quatre mois écoulés.

A Wall Street aussi, la pression vendeuse a écrasé la petite vague de rachat à bon compte qui s'était manifestée en début de journée.

Le Dow Jones a décroché de plus de 3,1% hier soir, ce qui signifie que l'indice des 30 principales valeurs industrielles américains a effacé l'intégralité des gains accumulés depuis le 29 octobre.

Nouvelle preuve de l'aversion au risque sur les marchés, les taux longs se détendent spectaculairement, notamment le rendement du T-Bond américain à 10 ans, qui s'établit actuellement à 1,33%, un nouveau plancher historique.

Autre phénomène qui en dit long, le brut léger américain replonge sous les 50 dollars et se traite à 49,8 dollars (-0,2%) à ce stade.

Dans ces conditions, les investisseurs suivront avec attention les indicateurs du jour (commandes de biens durables aux Etats-Unis, inscriptions au chômage,...) afin de se rassurer sur la santé de l'économie.

Les derniers développements du coronavirus semblent toutefois écarter le scénario d'une reprise rapide de l'activité, l'hypothèse d'un redressement progressif en 'U' apparaissant aujourd'hui plus probable.

Au vu de la faiblesse des taux, les investisseurs semblent désormais avoir intégré la perspective d'une intervention massive des banques centrales afin de stimuler la croissance face à l'épidémie de Covid-19.

Une situation qui finir par pourrait poser problème, d'après les équipes de Danske Bank.

'Si la contagion s'accélère ou si la Fed met du temps à réagir, alors d'autres corrections sévères pourraient survenir', avertit la banque danoise.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.10%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Pienegro
    26 février08:41

    Mdr les analystes

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4442.75 +0.10%
33.88 -1.12%
33.71 +0.21%
59.81 +4.86%
2.99 +21.54%

Les Risques en Bourse

Fermer