1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : l'optimisme s'estompe un peu
Cercle Finance02/07/2019 à 08:25

(CercleFinance.com) - Après ses plus hauts de la veille, la Bourse de Paris devrait lever le pied mardi matin, les craintes sur la croissance mondiale reprenant le dessus sur la bonne nouvelle d'un cessez-le feu commercial entre Washington et Pékin.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison juillet - reprend 14,5 points à 5577 points, annonçant un début de séance en légère hausse.

Non content d'avoir signé plus de 20% de gain sur les six premiers mois de l'année, un record depuis 2013, le marché parisien avait entamé le second semestre sur un rythme haletant hier.

S'il réduisait quelque peu son avance à la clôture (+0,5%), le marché parisien a réussi à établir un nouveau record annuel en intraday, au-delà des 5611 points.

A Wall Street, de nouveaux records absolus ont été battus ou quasiment égalés hier, mais les investisseurs n'ont pas assisté au feu d'artifices qui se dessinait en préouverture.

'Le sommet du G20 désormais passé, les marchés vont de nouveau se pencher sur les indicateurs économiques afin de déterminer dans quelle mesure les banques centrales assoupliront leur politique monétaire dans les mois qui viennent', rappelle ainsi Danske Bank.

Hier, l'optimisme des opérateurs s'était déjà quelque peu estompé au moment de la parution de l'indice PMI final IHS Markit du secteur manufacturier de la zone euro, désormais bien ancré sous la barre des 50 points.

'La faiblesse de l'activité dans les pays dits périphériques laisse clairement penser que le secteur manufacturier va de nouveau être un poids pour la croissance en Europe au deuxième trimestre', s'alarme Danske Bank.

Autre motif de préoccupation, Washington a dévoilé hier soir toute une liste de produits importés de l'Union européenne représentant quelque quatre milliards de dollars qui pourraient faire l'objet de droits de douane majorés dans le cadre du litige opposant Washington et Bruxelles sur les questions des subventions au secteur aéronautique.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.10%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • wtc2001
    02 juillet08:48

    Les marchés sont fascinants. La plupart des indicateurs se dégradent mais nous testons les plus hauts. L'été va être caniculaire.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer