1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : l'épreuve du feu pour la BCE
Cercle Finance12/03/2020 à 08:30

(CercleFinance.com) - Incapable d'opérer un rebond convaincant depuis le choc dévastateur de lundi, la Bourse de Paris devrait repartir à la baisse jeudi matin dans l'attente des annonces de la Banque centrale européenne (BCE), censée dévoiler dans la journée une série de mesures destinées à soutenir à l'économie.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 dévisse de 283 points à 4324,5 points, annonçant un décrochage de l'ordre de 5% à l'ouverture.

La séance s'animera véritablement à partir de 13h45, avec la présentation des décisions de la BCE qui seront suivies 45 minutes plus tard d'une conférence de presse de la présidente de l'institution, Christine Lagarde.

La plupart des observateurs s'attendent à ce que la BCE réduise ses taux de 10 points de base et dévoile des mesures moins conventionnelles d'assouplissement du crédit visant à assurer la liquidité des banques.

'La BCE peut fournir autant de liquidité que nécessaire aux banques et aux Etats, et indirectement aux firmes', rappelle Bruno Cavalier, le chef économiste d'Oddo BHF.

Parmi les autres options possibles figure la possibilité de soutenir le secteur privé en rachetant des actions et de la dette d'entreprise, font également valoir les économistes.

Pour la nouvelle présidente de la BCE, l'intervention d'aujourd'hui constituera en tout cas une véritable 'épreuve du feu'.

'Christine Lagarde insistera surtout sur le nécessité pour les Etats de la zone euro de se mettre d'accord sur une stratégie budgétaire', souligne Emmanuel Auboyneau, gérant associé d'Amplegest.

Car les investisseurs semblent en demande, depuis le début de la crise du coronavirus, d'une action budgétaire coordonnée, à l'échelle mondiale ou tout au moins européenne.

'Le couple franco-allemand est au pied du mur pour démontrer que l'Europe n'est pas qu'une addition d'Etats disparates aux intérêts divergents, mais bien une zone commune qui doit traiter les problèmes de manière coordonnée et solidaire', prévient Emmanuel Auboyneau.

Pour Vincent Ganne, analyste chez TradingView France, le marché parisien doit impérativement réussir à préserver le support à 4500 points, un seuil pivot de long terme qui sépare choc baissier isolé de 20% d'un nouveau marché baissier de plusieurs mois risquant de faire apparaître jusqu'à 50% de baisse.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.09%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Wanad00
    12 mars10:58

    La BCE va acheter des actions dont plus personne ne veut.... Avec notre argent !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.219 +32.57%
4493.1 +1.09%
17.382 +1.06%
57.07 +5.61%
33.05 +1.16%

Les Risques en Bourse

Fermer