Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

CAC 40 : entre Fed et résultats, une semaine chargée
information fournie par Cercle Finance26/04/2021 à 08:33

Cette première séance de la semaine devrait rester relativement calme grâce à un agenda allégé aussi bien en termes de publications macroéconomiques que d'annonces de résultats trimestriels. (Crédits photo :  L. Grassin)

Cette première séance de la semaine devrait rester relativement calme grâce à un agenda allégé aussi bien en termes de publications macroéconomiques que d'annonces de résultats trimestriels. (Crédits photo : L. Grassin)

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir sans direction claire lundi à l'entame d'une semaine qui sera dominée par la réunion de la Réserve fédérale, ainsi que par une nouvelle salve de résultats d'entreprises.

Vers 8h15, le contrat future sur l'indice CAC 40 - livraison 'avril' - recule d'un point à 6198,5 points, annonçant peu de changement dans les premiers échanges.

Cette première séance de la semaine devrait rester relativement calme grâce à un agenda allégé aussi bien en termes de publications macroéconomiques que d'annonces de résultats trimestriels.

Les investisseurs prendront toutefois connaissance, dans le courant de la matinée, de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, puis du chiffre des commandes de biens durables aux Etats-Unis en tout début d'après-midi.

Du côté des résultats, le fabricant californien de véhicules dévoilera ses comptes au titre des trois premiers mois de l'année dans la soirée.

Les initiatives devraient en effet rester limitées en attendant le verdict, dans deux jours, de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Le Federal Open Market Committee (FOMC) de la Fed, réuni pour deux jours, annoncera sa décision sur les taux mercredi soir et la grande majorité des économistes s'attendent à un 'statu quo' au vu de la dynamique favorable qui sous-tend actuellement l'économie américaine.

'La Fed a de bonnes raisons pour réduire/stopper ses achats, mais aussi de bonnes raisons de ne pas agir dans la précipitation au risque de causer une surréaction (comme en 2013)', estiment les équipes d'Oddo BHF.

La banque privée parisienne rappelle que le marché n'anticipe pas de début de 'tapering', c'est-à-dire de réduction des rachats d'actifs de la banque centrale, avant le début 2022.

'La réunion du FOMC (...) devrait laisser le sujet de côté, mais le débat va s'intensifier durant l'été', prévient Oddo.

De nombreux résultats de sociétés figurent par ailleurs au programme des jours à venir, avec notamment Microsoft demain en après-Bourse, Apple mercredi soir ou Amazon jeudi.

D'après les calculs de Raymond James, 86% des entreprises du S&P 500 ayant publié leurs résultats jusqu'ici ont annoncé des bénéfices en moyenne 24% supérieurs aux attentes.

A titre de comparaison, la moyenne des bonnes surprises s'établit à 4,7% sur 15 ans, souligne la société de gestion américaine, et la meilleure performance à ce jour avait été atteint au deuxième trimestre 2020 avec un taux de 23,5%.

A noter que Joe Biden a également prévu de prononcer mercredi devant la Congrès son premier discours de politique générale, à l'occasion de la date symbolique de ses 100 jours de mandat.

Le président américain peut pour l'instant se targuer d'un bilan positif, grâce à une campagne de vaccination plus rapide que prévu et à la mise en place d'un nouveau plan de soutien budgétaire.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.71%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.