Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

CAC 40: en net repli après les élections européennes
information fournie par Cercle Finance 10/06/2024 à 08:31

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse lundi matin, au lendemain d'élections européennes ayant profondément jeté le doute quant à l'évolution du panorama politique sur le Vieux Continent.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - livraison fin juin - lâche 76,5 points à 7925 points, laissant entrevoir un début de séance dans le rouge.

Les marchés, qui pensaient que les élections européennes n'auraient qu'un impact limité sur la tendance, se sont clairement trompés et affichent leur surprise ce matin face à la montée des partis nationalistes.

C'est surtout l'annonce par Emmanuel Macron de la dissolution de l'Assemblée nationale et de la tenue d'élections législatives anticipées les 30 juin et 7 juillet qui retient l'attention des investisseurs.

'Le RN pourrait s'emparer du pouvoir au niveau intérieur s'il devait remporter le scrutin tandis que Macron serait toujours en charge de la politique internationale', s'inquiètent les analystes de Danske Bank.

La semaine sera principalement rythmée mercredi soir par les décisions du FOMC, le comité de politique monétaire de la Fed, qui devrait selon toute logique se solder par un nouveau 'statu quo' sur les taux.

Après l'assouplissement de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi dernier, les investisseurs s'attendent à que la renouvelle son approche consistant à faire preuve de patience avant de commencer à réduire les siens.

Suite aux chiffres de l'emploi américains meilleurs que prévu publiés vendredi, Jerome Powell, le président de l'institution, devrait conserver une approche prudente vis-à-vis du marché du travail et de l'inflation.

Les investisseurs seront particulièrement attentifs aux prévisions que dévoilera la Fed à l'occasion, et notamment aux 'dot plots', les prévisions en matière d'évolution de taux établies par ses principaux responsables.

'Les nouvelles projections du FOMC pourraient prévoir deux réductions de taux cette année, mais la tendance devrait être davantage orientée vers moins de réductions', prédisent les équipes de J. Safra Sarasin.

Le communiqué de la Fed sera précédé mercredi dans la journée des derniers chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis, qui alimenteront le débat sur la persistance de l'inflation qui anime les marchés financiers depuis des mois.

Des chiffres plus élevés que prévu mettraient la pression sur la Réserve fédérale pour décaler encore ses baisses, avec le risque de faire repartir à la hausse des rendements obligataires qui se sont récemment tendus.

Aux Etats-Unis, le rendement des Treasuries à dix ans se stabilise actuellement autour de 4,43%, loin des plus bas de trois mois qu'il avait atteint au milieu de la semaine dernière.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.