Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

CAC 40: dans l'attente du rapport sur l'emploi américain
information fournie par Cercle Finance02/12/2022 à 08:31

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait s'orienter vers un léger repli vendredi à l'ouverture dans un contexte de marché qui reste favorable aux actifs risqués, même si une certaine prudence semble s'imposer avant la publication du rapport sur l'emploi aux Etats-Unis.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - livraison décembre - recule de 23,5 points à 6732 points, signalant un début de séance en territoire négatif.

Les déclarations accommodantes faites mercredi par Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine, ont alimenté le courant acheteur sur les marchés d'actions cette semaine.

La réaction des marchés aux chiffres de l'emploi va toutefois s'avérer déterminante pour les performances hebdomadaires des grands indices boursiers.

Le Département du Travail publiera ses statistiques sur l'emploi américain pour le mois de novembre à 14h30. Les économistes prévoient en moyenne 200.000 créations de postes non-agricoles, après les 262.000 recensées en octobre.

Tout l'enjeu est de savoir si le durcissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale commence à porter ses fruits en réduisant les tensions sur le marché du travail.

Pour l'instant, les derniers indicateurs ne signalent pas de cassure dans les conditions du marché du travail, où la pénurie de main d'oeuvre continue de pénaliser de nombreux secteurs (distribution, restauration,...)

Les investisseurs seront donc à l'affût de tout signe de ralentissement plus marqué des gains salariaux.

Contrairement aux années précédentes, quand des chiffres solides étaient assimilées à de bonnes nouvelles, les investisseurs espèrent une statistique décevante qui priverait la Fed d'arguments pour relever encore ses taux.

Une statistique de l'emploi inférieure aux attentes serait jugée rassurante dans l'optique de la tenue de la prochaine réunion de la Réserve fédérale, prévue les 13 et 14 décembre.

Des créations d'emplois inférieures aux attentes viendraient conforter le scénario d'un relèvement de taux limitée à 50 points de base après les propos allant dans ce sens tenus cette semaine par Jerome Powell.

Sauf surprise majeure, le CAC devrait valider ce soir une neuvième semaine consécutive de hausse et n'accuse plus qu'un repli de 5,5% depuis le début de l'année

L'indice a d'ailleurs flirté avec le seuil des 6.800 points hier matin peu après l'ouverture, un niveau qui n'avait plus été testé depuis le mois de février.

Après un tel parcours, la question d'une consolidation sur les marchés d'actions devient complètement légitime, estiment certains stratégistes.

'Jusqu'où les attentes d'une politique monétaire plus souple peuvent-elles tirer les marchés à la hausse (rallye octobre/novembre) et à quel moment les données économiques dégradées pousseront les marchés à la consolidation?', s'interroge ainsi Alexandre Baradez, responsable de l'analyse marché chez IG France.

'Normalement, une consolidation doit se dessiner à ce stade', prévient-il.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.21%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.