Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

CAC 40 : dans l'attente du prochain catalyseur
information fournie par Cercle Finance26/10/2021 à 08:32

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (crédit: L. Grassin)

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (crédit: L. Grassin)

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est attendue sans tendance marquée mardi à l'ouverture en l'absence de véritables catalyseurs susceptibles de faire bouger la tendance.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - livraison novembre - grappille 11,5 points à 6720 points, annonçant un début de séance peu dynamique.

Hier, la place parisienne avait déjà fini sur un repli limité de 0,3% vers 6713 points, dans des volumes anémiques (2,85 milliards d'euros) à l'issue d'une séance sans grand relief.

Les investisseurs semblent réduire leurs initiatives dans l'attente du prochain catalyseur, qui pourrait être la réunion de la BCE prévue jeudi ou la parution des chiffres de l'inflation en zone euro programmée pour vendredi.

L'agenda macroéconomique s'annonce en revanche relativement maigre ce mardi puisque les seuls indicateurs du jour proviendront des Etats-Unis, où seront publiées dans l'après-midi les ventes de logements neufs puis l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board.

En attendant, Wall Street a poursuivi sur sa lancée des huit séances précédentes lundi en alignant de nouveaux records absolus sur le Dow Jones et le S&P 500.

Le Nasdaq Composite a réalisé le meilleur score du jour avec un gain de 0,9% dû à la bonne forme de Tesla (+12,6%), dont la capitalisation a franchi la barre des 1.000 milliards de dollars après l'annonce d'une méga-commande du loueur automobile Hertz portant sur 100.000 Model-3.

En cotations après-Bourse, Facebook prenait près de 2% suite à la publication de ses trimestriels, qui font pourtant apparaître des anticipations moins optimistes que prévu et un chiffre d'affaires un peu en-deçà des attentes.

Les investisseurs semblent surtout vouloir retenir de la publication l'accroissement spectaculaire du programme de rachats d'actions du média social, à hauteur de 50 milliards de dollars.

Quelques publications de résultats (Novartis, UBS,...) figurent au programme de la journée en Europe en attendant les comptes d'Alphabet et Microsoft ce soir, mais elles ne semblent pas en mesure de dynamiser les indices.

Toujours cantonné dans un corridor d'ampleur réduite, le marché parisien demeure pour l'instant de s'extraire durablement de la résistance des 6705 points, ce qui lui fait perdre de sa puissance haussière.

'L'indice CAC 40 reste collé à sa moyenne mobile des 90 jours, sans franche évolution, une situation graphique assez rare par sa durée', notent les chartistes de Kiplink Finance.

En terme technique, les objectifs haussiers de court terme restent à 6775 et 6810 points, font-ils valoir, avec des seuils d'inversions qui demeurent inchangés à 6550 et 6510 points.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.81%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.