Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : dans l'attente de statistiques clés
Cercle Finance30/10/2020 à 11:01

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est en très légère hausse ce matin (+0,25%, à 4580 points) alors que plusieurs statistiques de premier plan en zone euro et aux Etats-Unis doivent être publiés dans la journée.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - qui avait terminé sur une note inchangée hier - abandonnait 63 points à 4502,5 points, annonçant un début de séance en net repli.

Les investisseurs surveilleront plusieurs statistiques majeures dans la journée, à commencer par la parution, à 11h00, de la première estimation du PIB de la zone euro pour le troisième trimestre.

En attendant, l'Insee a annoncé ce matin que le PIB hexagonal avait rebondi de 18,2% au troisième trimestre, mais que l'activité restait bien en-dessous de ses niveaux d'avant la crise (-4,3% sur un an).

En septembre 2020, les dépenses de consommation des ménages français en biens se replient très fortement (-5,1% en volume après +2,2% en août) et repassent ainsi en dessous de leur niveau de février (-0,5%), pour la première fois depuis mai.

Sur l'ensemble du troisième trimestre 2020, la consommation des ménages en biens rebondit vivement (+16,4% après -7,1% au deuxième trimestre), dépassant son niveau du troisième trimestre 2019 (+1,3%).

Selon les estimation de l'Insee, les prix à la consommation dans l'Hexagone devraient être stables en octobre 2020 par rapport au même mois un an plus tôt, et ce pour le deuxième mois consécutif.

Autre rendez-vous important, la publication, à l'heure du déjeuner, des dépenses et des revenus des ménages américains, qui permettront de savoir si la consommation est restée bien orientée aux Etats-Unis à la rentrée.

De bonnes statistiques ne seront peut-être pas suffisantes pour faire oublier aux investisseurs les interrogations qui continuent d'entourer l'évolution de la pandémie de coronavirus.

'Les niveaux d'hospitalisations dans certains pays commencent à s'approcher des pics qui avaient été enregistrés au cours de la première vague', s'inquiètent ce matin les équipes de Deutsche Bank.

La cote reste par ailleurs animée par de nombreuses publications de résultats à Paris, en Europe et surtout aux Etats-Unis.

La saison des trimestriels s'est poursuivie hier soir, avec une vague de points trimestriels émanant des géants américains de la haute technologie.

Alphabet a ainsi dévoilé jeudi soir un bénéfice net en progression de 59% à plus de 11,2 milliards de dollars pour le troisième trimestre, soit 16,40 dollars par action, un BPA s'établissant donc fortement au-dessus du consensus de marché.

Apple a enregistré un chiffre d'affaires record de 64,7 milliards de dollars ce trimestre, dont 59% ont été réalisés à l'international, avec un BPA de 0,73 dollar supérieur au consensus.

Pour sa part, Facebook a publié un bénéfice trimestriel net en hausse de 29% à 7,85 milliards de dollars, soit 2,71 dollars par action, un BPA largement supérieur aux anticipations des analystes.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.42%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer