Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40 : Brexit, vaccination... l'espoir est de mise
Cercle Finance14/12/2020 à 11:00

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris ouvre en légère hausse ce matin, à 5543 points (+0,65%), sous l'effet des premières campagnes de vaccination contre le Covid-19 et d'espoirs d'un accord sur le Brexit.

Un peu plus tôt, vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - livraison décembre - progressait d'ailleurs de 35 point à 5539,5 points, laissant entrevoir un début de semaine dans le vert.

Le marché parisien avait fini sur un repli de près de 0,8% vendredi, tout en réussissant à préserver le seuil des 5500 points. Sur l'ensemble de la semaine, son recul s'est limité à environ 1,8%.

'Les marchés boursiers mondiaux ont fini la semaine sur des pertes hebdomadaires après un parcours particulièrement favorable depuis le début du mois de novembre, l'indice MSCI World ayant affiché des gains de 13%, rappelle-t-on chez Danske Bank.

Les investisseurs semblent disposés à reprendre leur souffle ce matin après les petites prises de bénéfices qui se sont manifestées la semaine passée.

'L'incertitude est un peu remontée, notamment en raison des facteurs politiques et des tensions sur le VIX, qui a fini la semaine à 23,2 points', souligne la banque danoise.

Ce lundi matin, le Nikkei reprend 0,32% à 26.732, après s'être effrité de -0,37% la semaine dernière (l'indice s'est hissé vers 26.870 en intra-day). La tendance haussière n'est pas compromise et le Nikkei devrait -sauf gros coup de stress- rallier les 28.000 (report d'amplitude) avant le 31 décembre et résister à l'attraction du gros 'gap' ouvert au-dessus de 25.555 le 20/11.

Si le Royaume-Uni et l'Union européenne ne sont toujours pas parvenus à un accord concernant le Brexit, les deux camps ont accepté de poursuivre leurs négociations, un élément jugé encourageant par les intervenants de marché.

'Nous ne savons toujours pas si nous arriverons à un accord ou non, mais Boris Johnson et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ont prévu de poursuivre leurs discussions jusqu'à dimanche prochain', fait remarquer Danske Bank.

'Nous restons enclins à penser qu'un accord est plus probable qu'un échec, mais nous devenons plus inquiets à mesure qu'approche rapidement la fin de la période de transition, prévue au 31 décembre', précise l'établissement scandinave.

Au chapitre économique, la semaine sera marquée par la parution - mercredi - des indices d'activité PMI 'flash' en Europe pour le mois de décembre, qui permettra de savoir notamment si le secteur des services a pu amorcer un rebond malgré la seconde vague de l'épidémie.

La réunion, à compter de demain, du dernier comité stratégique de l'année de la Réserve fédérale américaine sera également surveillé de près par les marchés.

Si les perspectives économiques de moyen terme se trouvent améliorées par l'arrivée des premières doses du vaccin de Pfizer, la situation économique s'est indéniablement détériorée sur le court terme avec le rebond de la pandémie aux Etats-Unis.

'Les taux zéro conjugués au maintien du programme d'assouplissement quantitatif (QE) devraient toutefois suffire à freiner les tensions', assure un analyste.

A Paris, Orange et TF1 annoncent la signature de deux nouveaux accords qui 'illustrent l'ambition partagée de proposer des services toujours plus riches, en mobilisant la technologie et les réseaux d'Orange associés aux contenus et services du groupe TF1'.

De son côté, Vivendi a annoncé ce matin être entré en négociations exclusives avec l'allemand Gruner + Jahr en vue du rachat de 100% du capital du groupe de presse français Prisma Media, qui détient notamment les titres Voici et Géo.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.83%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer