Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit-La France ne veut pas encore "acter un échec" des négociations
Reuters08/12/2020 à 08:20

PARIS, 8 décembre (Reuters) - La France ne considère pas encore que les négociations sur les futures relations entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne ont échoué, a déclaré mardi le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, tout en les jugeant "compliquées" et en répétant la position française de fermeté sur la pêche.

Alors que le Brexit sera pleinement effectif le 1er janvier, les négociateurs britanniques et européens ne sont toujours pas parvenus à un accord en raison notamment de divergences persistantes sur la pêche, les règles d'une concurrence équitable et les mécanismes de résolution des litiges.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le Premier ministre britannique, Boris Johnson, ont demandé lundi à leurs négociateurs de faire le point sur ces éléments de blocage en vue d'en discuter en personne, alors que se tient un sommet européen jeudi et vendredi.

"Je vous avoue qu'on en a un peu marre mais on ne va pas dire 'on claque la porte parce qu'on est fatigué'", a déclaré Clément Beaune sur RMC.

"Je ne veux pas acter un échec, je crois qu'on a encore un temps de négociation, quelques jours, et après il faut dire clairement (...) oui ou non", a-t-il ajouté, en rappelant que la France n'hésiterait pas à opposer son veto, notamment si elle n'est pas satisfaite des propositions concernant la pêche.

"C'est compliqué et nous mêmes on ne veut pas céder à une forme de pression que mettraient sur nous les Britanniques", a poursuivi le secrétaire d'Etat.

"Il n'y a aucune raison que, parce que c'est important pour les Britanniques, nous, on cède tout", a dit Clément Beaune. "Faire des efforts, oui, des compromis, oui, tout le monde le sait, nous l'avons dit de manière honnête aux pêcheurs français, mais sacrifier notre pêche et nos pêcheurs, ça c'est non et les Britanniques le savent."

(Bertrand Boucey)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer