Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit-Johnson redit à Varadkar son refus du "backstop"
Reuters30/07/2019 à 14:27

    LONDRES, 30 juillet (Reuters) - Le Premier ministre
britannique Boris Johnson a déclaré mardi à son homologue
irlandais Leo Varadkar que le Royaume-Uni quitterait l'Union
européenne le 31 octobre, "quoi qu'il arrive", et a redit son
refus du "backstop".
    Le "backstop" est la clause de sauvegarde qui vise à éviter
le rétablissement d'une frontière physique entre la province
britannique d'Irlande du Nord et la République d'Irlande.
    "Le Premier ministre a clairement indiqué que le Royaume-Uni
quitterait l'EU le 31 octobre, quoi qu'il arrive", précise le 10
Downing Street après une conversation téléphonique entre les
deux hommes, la première depuis l'arrivée de Boris Johnson au
pouvoir la semaine dernière.
    Boris Johnson "a clairement dit que le gouvernement abordera
toute négociation avec détermination et énergie, dans un esprit
d'amitié, et qu'il préfère clairement quitter l'UE avec un
accord, mais avec un accord qui supprime le backstop", ajoutent
les services de Boris Johnson.
    Le Premier ministre irlandais a invité son homologue
britannique à se rendre à Dublin "afin de partager plus en
détail leurs analyses respectives du Brexit".  

 (William James; Guy Kerivel pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer