Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

GOLDMAN SACHS GR

235.07USD
-0.45% 
valeur indicative 201.55 EUR
Ouverture théorique 0.00

US38141G1040 GS

NYSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    234.76

  • clôture veille

    236.13

  • + haut

    236.10

  • + bas

    234.30

  • volume

    0

  • valorisation

    88 790 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    25.05.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    246.67

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter GOLDMAN SACHS GR à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GOLDMAN SACHS GR à mes listes

    Fermer

Brexit-Goldman Sachs pense à s'étendre à Francfort et Dublin

Reuters05/05/2017 à 10:35
    LONDRES, 5 mai (Reuters) - Goldman Sachs  GS.N  a eu des 
discussions avec différentes villes à travers l'Europe et 
envisage de renforcer son implantation à Francfort et à Dublin 
en raison des risques liés au Brexit, a déclaré son directeur 
général, cité vendredi par la BBC. 
    Lloyd Blankfein estime que le centre financier de Londres 
pourrait souffrir des bouleversements induits par une sortie de 
la Grande-Bretagne de l'Union européenne.  
    Interrogé sur une éventuelle perte d'influence de la place 
londonienne après trois décennies d'expansion, Lloyd Blankfein a 
répondu à la BBC: "Je ne pense pas que cela va totalement se 
retourner."  
    "Elle (la place londonienne) va caler, elle pourrait revenir 
un peu en arrière, cela dépend simplement de beaucoup de choses 
sur lesquelles nous n'avons pas de certitudes et je sais qu'il 
n'y a pas de certitude pour le moment", dit-il dans un article 
publié sur le site web de la BBC. 
    La plupart des établissements financiers dans l'Union 
européenne sont basés actuellement à Londres mais nombre de 
banques ont prévenu qu'elles accélèreraient leurs projets de 
déménagement en cas de perte de leur passeport financier, qui 
permet d'accéder au marché unique. 
    Goldman Sachs souhaite la mise en place d'une période 
d'évaluation d'au moins "quelques années" une fois que l'accord 
sur une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne sera 
finalisé, a dit son directeur général. 
    La banque, qui emploie 6.500 personnes au Royaume-Uni, dit 
disposer de "plans d'urgence" pour transférer du personnel en 
fonction des résultats des négociations sur le Brexit. 
    Si aucune période d'évaluation n'est convenue après le 
Brexit, les banques comme Goldman Sachs n'auront d'autres choix 
que de délocaliser "prématurément" leurs activités et leur 
personnel, met en garde Lloyd Blankfein.  
    En mars dernier, le directeur général pour l'Europe de 
Goldman Sachs, Richard Gnodde, avait dit que la banque 
commencerait à transférer des centaines de salariés hors de 
Londres avant même la conclusion d'un accord sur le Brexit. 
  
    Selon Lloyd Blankfein, la banque veut éviter au maximum de 
supprimer des emplois. Il estime que dans 10 ans, Londres 
restera sans doute toujours de loin son plus grand bureau 
européen. 
    "Nous avons espoir de pouvoir exercer nos activités de 
manière aussi proche que possible de la manière dont nous 
l'exerçons aujourd'hui", a-t-il dit. 
    L'Union européenne devrait publier un projet de texte le 
mois prochain qui pourrait être le prélude à une obligation 
d'effectuer les opérations de compensation en euros hors de 
Grande-Bretagne.  
    Actuellement, de vastes volumes de transactions libellées en 
euros sont traités par des chambres de compensation installées à 
Londres en raison de son statut de centre financier mondial. La 
zone euro a longtemps souhaité obtenir plus de contrôle de cette 
activité et la décision de la Grande-Bretagne de quitter l'UE 
ouvre la voie à une telle opération. 
    LLoyd Blankfein a dit à la BBC qu'il était important de se 
prémunir contre les changements rapides ou la fragmentation de 
l'activité financière, jugeant que cela pourrait constituer un 
risque pour la sécurité du système financier. 
 
 (Guy Faulconbridge; Claude Chendjou pour le service français, 
édité par Bertrand Boucey) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.