1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit-Barnier ne voit pas la possibilité d'un accord "en l'état"
Reuters09/10/2019 à 19:35

 (Actualisé avec rencontre Barnier/Barclay vendredi)
    BRUXELLES, 9 octobre (Reuters) - L'Union européenne n'est
pas en mesure actuellement de conclure un nouvel accord sur le
Brexit avec le gouvernement britannique, a déclaré mercredi le
négociateur européen Michel Barnier. 
    En l'état, les nouvelles propositions du gouvernement de
Boris Johnson ne sont pas acceptables car elles remplaceraient
une solution légale et viable par une solution temporaire, a
expliqué Michel Barnier devant le Parlement européen. 
    "Pour dire les choses franchement, nous ne sommes pas
vraiment en position de pouvoir conclure un accord avec le
Royaume-Uni", a-t-il déclaré. 
    Michel Barnier s'est dit toutefois disponible 24 heures sur
24 dans les prochains jours pour tenter de parvenir à un accord,
qui reste selon lui "toujours possible" à condition que les
parties impliquées en aient la volonté politique.
    Il doit rencontrer vendredi Stephen Barclay, a-t-on appris
de source proche des négociations.
    Pour tenter d'obtenir un nouvel accord de Brexit avant le
sommet européen des 17-18 octobre, Boris Johnson a présenté la
semaine dernière à Bruxelles un "compromis" visant à résoudre le
principal point de blocage, la clause de sauvegarde pour la
frontière irlandaise ("backstop") censée éviter le
rétablissement d'une frontière dure à travers l'île d'Irlande et
préserver ainsi les accords de paix de 1998 qui ont mis fin à
trente années de troubles confessionnels en Irlande du Nord.

 (Gabriela Baczynska, Marine Strauss
Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par
Jean-Michel Bélot)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer